Bolt - Blake - Carter - Frater
Le relais jamaïcain est le premier à franchir la barre des 37 secondes en 4x100m | AFP - FRANCK FIFE

Le 4x100m jamaïcain champion olympique avec le record du monde

Publié le , modifié le

Le 4x100m jamaïcain, composé de Carter, Frater, Blake et Bolt a remporté la finale du 4x100m avec un temps record de 36.84 ! Les Américains sont deuxièmes en (37.04) record des Etats-Unis. Le Canada, troisième dans un premier temps, a été disqualifié. Le bronze revient à Trinité et Tobago. La France termine quatrième.

Revoir la finale la plus rapide de l'histoire

Le relais jamaïcain est entré dans l'histoire. Pour la première fois, quatre hommes ont bouclé le tour de piste en moins de 37 secondes. Le quatuor caribéen, composé de Nesta Carter, Michael Frater, Yohan Blake et Usain Bolt a littéralement volé sur la piste olympique ce samedi soir. En 36.84, ils ont raboté leur propre record du monde, réalisé l'an passé à Daegu (37.04), de trois dixièmes ! C'est peu dire que les Jamaïcains dominent leur sujet.

Auteur de la dernière ligne droite face à l'Américain Justin Gatlin, Usain Bolt a décroché au passage son troisième titre lors de cette édition 2012, devenant le premier homme à réussir deux triplés (100m, 200m et 4x100m) après Pékin. Avec six médailles d'or olympiques en quatre ans, il écrit un peu plus la légende de son sport. Son partenaire d'entraînement, Yohan Blake, qui a fait passer son équipe en tête lors du troisième relais, décroche quant à lui sa troisième médaille de la compétition, la première en or, après l'argent sur 100 et 200m.

La France à 4 centièmes de la médaille

Pourtant, malgré le chrono vertigineux des Jamaïcains il faut rendre hommage à la concurrence. Les Etats-Unis ont réussi à pousser Blake et consorts dans leurs derniers retranchements. Trell Kimmons, Justin Gatlin, Tyson Gay, Ryan Bailey échouent finalement de peu.  Ils auront tout tenté pour leur ravir la première place, allant jusqu'à pulvériser leur record national en (37.04). Toujours en retrait, les Etasuniens ont envoyé un signal fort : ils se rapprochent.

La médaille de bronze revient à Trinité-et-Tobago, grâce à Keston Bledman, Marc Burns, Emmanuel Callender et Richard Thompson, crédités d'un temps de 38.12. Quatrièmes dans un premier temps, ils ont profité de la disqualification des Canadiens.

Et les Français dans tout ça ? La médaille paraissait si loin, elle était finalement tellement proche. Vicaut, Pessonneaux, Lemaitre et Pognon ont échoué à la quatrième place (38.16). Troisième à l'entrée de la dernière ligne droite, le relais tricolore a coincé lors du passage Ronald Pognon. Dommage. Au final, il leur manque 4 centièmes pour une médaille. De quoi avoir quelques regrets. "Quatre centièmes, c'est rien, a commenté Jimmy Vicaut. On aurait pu faire mieux. Nos  passages de relais sont perfectibles. On avait les moyens de descendre sous les  38 secondes. On était troisième à 50 mètres de l'arrivée et j'y ai cru". Et nous aussi.

Vincent Fossiez @VincentFossiez