Renaud Lavillenie aux JO de Londres
Renaud Lavillenie est passé à 5.65m | FRANCK FIFE - AFP

Lavillenie facile à la perche

Publié le , modifié le

La session d'athlétisme ce matin voyait la meilleure chance française entrer en piste. Renaud Lavillenie s'est facilement qualifié pour la finale à la perche. Romain Mesnil l'a imité. Falzon, Mayer et Hirt ont débuté leur Jeux avec des fortunes diverses.

Renaud Lavillenie  s'est fait peur le temps d'un essai raté à 5.60m. Choisissant, comme à son habitude, d'entrer dans le concours après les autres concurrents, le perchiste français a franchi 5.65m au premier essai. Une barre qui suffit à entrer en finale. Le Clermontois s'est dit satisfait de sa matinée: "'J'ai eu de très bonnes impressions. L'objectif c'était de prendre le  billet pour la finale. Le piège, c'était les qualifications. En finale, ce sera un autre combat" a raconté le champion d'Europe en titre.. Le sautoir de Londres a troublé les athlètes qui ont eu du mal à trouver leurs marques. Une difficulté qui a été fatale au champion du monde en titre, le Polonais, Pawel Wojciechowski, qui a échoué par trois fois à 5.35m. Son dauphin à Daegu en 2011, Lazaro Borges, vice-champion du monde en titre s'est lui arrêté à 5.50m. Se classant 16e des qualifications, le Cubain ne sera pas en finale. Romain Mesnil en sera. Il a franchi 5.60m à sa deuxième tentative. A 35 ans, il atteint sa première finale olympique: "Tout vient à point à qui sait attendre" a déclaré dans un sourire Mesnil à la sortie du stade. Vendredi, Lavillenie sera favori mais attention aux outsiders que seront Brad Walker, Steven Hooker ou les allemands Bjorn Otto et Malte Mohr.

La préparation de Renaud Lavillenie

Voir la video

Falzon en finale au marteau

L'autre concours de la matinée mettait en lumière les lanceuses de marteau. Stéphanie Falzon a réussi une belle entrée dans ces Jeux Olympiques avec un deuxième jet à 71.67m. La Française prend la 11e place des qualifications et sera présente en finale vendredi (19H35). A noté que dans ce concours, la Britannique, Sophie Hitchon, a battu le record national avec 71.98m. De quoi faire vibrer le Stade Olympique encore plein à craquer ce matin.

Mayer en difficulté sur le décathlon

Les forçats de la piste ont entamé leurs dix travaux ce matin. Après deux épreuves sur le décathlon, l'Américain Ashton Eaton pointe déjà en tête avec 2 079 points. Côté Français, Kevin Mayer, a débuté timidement son décathlon avec un temps de 11"32 sur 100m avant de se faire peur avec deux sauts mordus à la longueur. Heureusement pour le champion du monde junior de la spécialité, il a validé un bond à 7.17m à sa dernière tentative. Il pointe à la 25e place avant le lancer du poids. Mais l'événement ce matin a été l'abandon de Roman Sebrle. Le champion olympique de 2004 a jeté l'éponge après le 100m qu'il a terminé à la dernière place.

Hirt éliminé sur 5 000m

Sur 5 000m, il n'y a pas eu de miracle pour Hassan Hirt. Le Français 11e de sa série n'a pu bénéficier d'un repêchage au temps. Les séries ont confirmé que la victoire devrait se jouer entre le Britannique Mo Farah, grand favori à domicile, l'Ethiopien Dejen Gebremeskel et l'Américain Bernard Lagat.