Jason Lamy Chappuis
Le skieur français Jason Lamy Chappuis sera le porte drapeau de la délégation tricolore à Sotchi | AFP - BERTRAND GUAY

Lamy-Chappuis porte-drapeau à Sotchi

Publié le , modifié le

Sans trop de surprise, Jason Lamy-Chappuis, champion olympique 2010 de combiné nordique, a été désigné porte-drapeau de la délégation tricolore pour les prochains JO d'hiver. Le Jurassien est le 21e athlète à endosser ce rôle, le deuxième du combiné nordique après Fabrice Guy, ce dernier ayant été champion olympique dans la foulée en 1992... A 27 ans, Lamy-Chappuis succède à Vincent Defrasne, porte-drapeau à Vancouver.

Les critères fixés par le Comité national olympique et sportif français étaient simples. Il fallait avoir déjà participé à des JO, détenir un palmarès international incontestable, et obtenir suffisamment de soutien de la part des autres athlètes. Après avoir fait le tri, une dizaine de noms était sortie du lot, puis trois. Ce sont quatre membres du CNOSF, Luc Tardif (chef de mission à Sotchi), Jean-Luc Rougé (vice-président en charge du haut niveau), Isabelle Sévérino (coprésidente de la commission des athlètes) et enfin Denis Masseglia (président du CNOSF) qui ont donc donné le nom de Lamy-Chappuis.

"C'est une grande fierté, et une grande responsabilité" a aussitôt commenté l'intéressé, avec un large sourire. Avec les autres équipes, on a quelque chose en commun qui fait vibrer les spectateurs. En tant que porte-drapeau, je vais moi-même essayer d'aller vibrer, encourager d'autres personnes. Fabrice (Guy) et Vincent (Defrasne) ont sûrement quelques conseils à me donner en tant qu'anciens porte-drapeaux", a ajouté le Franc-comtois.

En concurrence avec Brian Joubert (patinage artistique) et Ophélie David (skicross) pour endosser ce rôle de leader, Lamy-Chappuis avait plus d'une corde à son arc pour convaincre les athlètes de voter pour lui. Joubert a d'ailleurs estimé qu'il était "beaucoup plus légitime que (lui)". Quadruple champion du monde- dont trois titres conquis l'hiver dernier- il part avec la faveur des pronostics pour conserver son titre olympique. Le Jurassien s'est d'ailleurs fixé comme objectif "un titre olympique en individuel et une médaille en relais" à Sotchi, où il sera aligné sur trois épreuves (individuel  petit et grand tremplin et relais par équipes).

Ce Franco-américain, né dans le Montana d'une mère américaine, et d'un père français, compte par ailleurs trois Gros Globes de Cristal, ce qui en fait l'un des plus beaux palmarès de cette délégation. Parfaitement bilingue, il représente par ailleurs un bel ambassadeur du sport français dans le monde. Avec cette désignation, l'alternance neige/glace en vigueur depuis 1998 n'a pas été appliquée, car c'est déjà un skieur, le biathlète Vincent Defrasne, qui avait emmené la délégation française en 2010 à Vancouver. Et Tony Estanguet, porte-drapeau aux JO d'été de Pékin en 2008, n'a pas tardé à apporter son soutien au nouveau porte-drapeau, avec humour, lui qui avait raté le triplé cette année-là avant de retrouver l'or à Londres en 2012. 

Les porte-drapeaux français aux JO d'hiver:

2014 Sotchi (Russie): Jason Lamy-Chappuis (combiné nordique)
2010 Vancouver (Canada): Vincent Defrasne (biathlon)
2006 Turin (Italie): Bruno Mingeon (bobsleigh)
2002 Salt Lake City (Etats-Unis) Carole Montillet (ski alpin)
1998 Nagano (Japon): Philippe Candeloro (patinage artistique)
1994 Lillehammer (Norvège): Anne Briand (biathlon)
1992 Albertville (France): Fabrice Guy (combiné nordique)
1988 Calgary (Canada): Catherine Quittet (ski alpin)
1984 Sarajevo (Yougoslavie): Yvon Mougel (biathlon)
1980 Lake Placid (Etats-Unis): Fabienne Serrat (ski alpin)
1976 Innsbruck (Autriche): Danièle Debernard (ski alpin)
1972 Sapporo (Japon): Patrick Péra (patinage artistique)
1968 Grenoble (France): Gilbert Poirot (saut à ski)
1964 Innsbruck (Autriche): Alain Calmat (patinage artistique)
1960 Squaw Valley (Etats-Unis): Benoit Carrara (ski nordique)
1956 Cortina (Italie): James Couttet (ski alpin)
1952 Oslo: Alain Giletti (patinage artistique)
1948 Saint-Moritz (Suisse): James Couttet (ski alpin)
1936 Garmisch (Allemagne): Jacques Faure (ski nordique)
1932 Lake Placid (Etats-Unis): Georges Torchon (patinage artistique)
1928 Saint-Moritz (Suisse): Jean Thorailler (bobsleigh)
1924 Chamonix (France): Camille Mandrillon (biathlon)

Romain Bonte