Jason Lamy-Chappuis
Jason Lamy-Chappuis sur son saut olympique | AFP - JOHN MACDOUGALL

Lamy-Chappuis limite l'écart

Publié le , modifié le

Malgré la pluie et le vent, Jason Lamy-Chappuis a bien géré le saut du combiné nordique sur grand tremplin. Le champion olympique sur petit tremplin en 2010 a réalisé un saut qui lui a rapporté 120.7 points, ce qui lui offre la cinquième place du concours. Il s'élancera, lors du 10km de ski de fond à 13h avec 33" de retard sur l'Allemand Eric Frenzel, sacré sur le petit tremplin.

Brouillard, pluie, vent, les conditions climatiques se compliquent ces derniers jours à Sotchi. Pour le saut, cela peut tout changer. C'est dans ces conditions que le Japonais Taihei Kato s'est blessé, à la réception de son saut. Déséquilibré, il a déchaussé puis est allé violemment au sol. Touché au bras, et souffrant visiblement beaucoup, il a été évacué sur une civière.

Pour Jason Lamy-Chappuis, tout s'est bien passé. Sur le petit tremplin, mercredi dernier, il avait pris la 8e place du saut, partant avec 31" de retard sur Eric Frentzel. Cette fois, c'est la cinquième, avec 35" de retard sur le même athlète pour le ski de fond. Après la désillusion du combiné sur petit tremplin et la Bérézina du matériel, le camp français a dû beaucoup apprendre. Et le champion olympique 2010 ne devrait pas connaître pareille mésaventure en début d'après-midi. Mais le podium est loin d'être fait.

Sur le grand tremplin, la physionomie est à peu près la même que sur le petit. Frenzen s'est révélé être encore le meilleur avec 129 points, juste talonné par le Norvégien Haavard Klemetsen, qui s'élancera en ski de fond avec 8" de retard. La semaine dernière, c'était le Japonais Watabe qui le suivait de près. Et les autres concurrents étaient bien plus loin. C'est également le cas aujourd'hui. L'Autrichien Gruber est 4e et partira avec 22" de retard, avant Watabe et Lamy-Chappuis, qui s'élanceront ensemble. C'est sans doute le point très positif au départ du ski de fond, puisque les deux hommes, souvent rivaux, vont pouvoir unir leurs efforts pour revenir sur le trio de tête. Et au ski, si le choix du matériel est le bon, Jason Lamy-Chappuis est un sacré client.

Dans le camp français, Maxime Laheurte, avec 108 points, partira en 15e position avec un débit de 1'24, juste avant François Braud (19e, 1'34"). Sébastien Lacroix prend la 31e place, et partira avec 2'04" de retard.