Jason Lamy Chappuis
Le saut de Jason Lamy Chappuis | DR

Lamy Chappuis "encore dans le coup"

Publié le , modifié le

Jason Lamy Chappuis peut encore croire au podium. Le Français est classé 8e à 31 secondes du leader, l'Allemand Eric Frenzel, après la première épreuve du tremplin du combiné nordique. Après un saut "correct" de 98,50 mètres, il entend bien franchir la ligne le premier au terme de la dernière épreuve du 10 km. Quatre ans après la médaille d'or décrochée à Vancouver, le porte-drapeau de la délégation française remet en jeu aujourd'hui son titre olympique du petit tremplin.

"Je suis encore à la bagarre, je suis encore dans le coup", a lâché Jason Lamy Chappuis peu après son saut (123.7 points). Le Jurassien s'élancera dans l'épreuve décisive du 10 km 31 secondes derrière Frenzel. Ce dernier, médaillé de bronze à Vancouver et N.1 mondial, est en effet sorti premier de cette épreuve avec un saut de 103 mètres. Le Japonais Akito Watabe partira lui en deuxième position, à six secondes de Frenzel. Le Russe Evgeniy Klimov est troisième et partira avec 27 secondes de retard sur Frenzel.

<img src="https://sport.francetvinfo.fr/sites/default/files/styles/image_header_liste/public/images/video/2014/02/12/6465/ee9ef61797e65e773adcde3fe884123a53e9dbdd_b61a958fc6a2f5652e346dea55cf275e.jpg?itok=_lgSnQNw" width="660" height="330" alt="Voir la vidéo SGV Sport" title="Voir la vidéo SGV Sport" />

<img src="https://sport.francetvinfo.fr/sites/default/files/styles/image_header_liste/public/images/video/2014/02/12/6465/ee9ef61797e65e773adcde3fe884123a53e9dbdd_b61a958fc6a2f5652e346dea55cf275e.jpg?itok=_lgSnQNw" width="660" height="330" alt="Voir la vidéo SGV Sport" title="Voir la vidéo SGV Sport" />

<img src="https://sport.francetvinfo.fr/sites/default/files/styles/image_header_liste/public/images/video/2014/02/12/6465/ee9ef61797e65e773adcde3fe884123a53e9dbdd_b61a958fc6a2f5652e346dea55cf275e.jpg?itok=_lgSnQNw" width="660" height="330" alt="Voir la vidéo SGV Sport" title="Voir la vidéo SGV Sport" />

Le déroulé de l'épreuve:

12h45. A un quart d’heure du début de la compétition, les 8 000 places de la tribune sont quasiment toutes occupées. L’ambiance est chaude et la musique techno bon marché succède aux chants traditionnels russes déversés par les enceintes.

13h. Jason Lamy Chappuis, qui vient de boucler son ultime saut d’essai, livre ses dernières impression : « Je suis content, j’ai fait un bon saut. Je n’ai jamais été aussi bien cette année », dit-il. Il semble parfaitement relâché, prêt à défendre son titre.

13h30. Sous un beau soleil, les nombreux Russes présents agitent leurs drapeaux et font monter le son au moment où leur compatriote Evgueny Klimov s’élance. Premier de cordée, il effectue le saut de référence avec 89 m mais surtout 124,7 points, pour la plus grande joie des siens.

13h44. Maxime Laheurte, premier Français en lice, prend son envol. Il retombe 97 m plus bas et score 117,3 points. « J’avais une grosse tension pas facile à gérer », confie-t-il à notre confrère David Malarme. « Mais j’avais de bonnes sensations ».

13h46. Sébastien Lacroix, qui vient d’en terminer, réussit un saut à 94,5 m. Il marque 112 points et se projette déjà sur le ski de fond. « On verra ce que ça va donner. Les conditions seront difficiles car le soleil fait fondre la neige. Ca va moins glisser », explique-t-il.

13h53. François Braud réalise 89, 9 m pour un total de 113,5 points. Sept minutes plus tard, il confie sa relative frustration : « Je ne suis pas déçu car mon saut était correct, mais il manque le petit truc ». Et de se projeter sur l’après-midi : « Pour le fond, le fart va être super important ».

14h15. Jason Lamy Chappuis plane jusqu’à 98,5 m, ce qui lui vaut 123, 7 après la note technique attribuée par les juges qui tiennent compte de l’envol, de la position des skis et des mains en l’air, et de la réception. Son atterrissage moyen (jambe droite qui s’écarte un peu) dessert le Jurassien.

14h20. Le favori allemand Eric Frenzel établit le meilleur score (131, 5 points pour un saut à 103 m) juste après le très beau saut du Japonais Watabe Akito, à l’affût au classement (130 points). Les fans allemands nichés dans un coin de la grande tribune crient pour féliciter l’Aigle d’outre-Rhin, et scandent des : « Deutsch-land, Deutsch-land » !

15h25. Lamy Chappuis, finalement 8e avec 31 secondes de retard, s’arrête en zone mixte pour livrer son sentiment à l’issue de ce premier acte qui lui laisse espérer un podium. « Je suis à la bagarre même si j’aurais pu gagner une quinzaine de secondes. Mais mon saut était correct techniquement ». JLC se projette sur la suite avec appétit : « Derrière les deux hommes de tête, on a un bon petit groupe pour revenir. Les conditions peuvent m’avantager ».

Le classement après l'épreuve du saut
Le classement après l'épreuve du saut
Grégory Jouin @GregoryJouin