La Russie se qualifie pour les quarts

La Russie se qualifie pour les quarts

Publié le , modifié le

L'équipe de Russie masculine de hockey-sur-glace s'est qualifiée pour les quarts de finale du tournoi olympique en battant la Norvège (4-0). Mais les Russes ont souffert, faisant la différence dans le deuxième tiers-temps, avant de marquer les deux derniers buts dans les deux dernières minutes du match. Vaincus par les Américains, difficiles vainqueurs des Slovaques, ils affronteront, mercredi, en quarts de finale, la Finlande, médaillée de bronze à Vancouver.

Depuis le premier match contre la Slovénie, Alexander Ovechkin n'a plus marqué. Et à l'image de sa star, la Russie éprouve bien des difficultés dans "son" tournoi olympique. Contrainte de passer par un barrage contre la Norvège, l'équipe ne s'est pas rassurée, et doit désormais enchaîner face à un outsider plus convaincant, la Finlande.

Face à des Norvégiens qui n'avaient pas remporté la moindre victoire dans un groupe B avec le Canada, la Finlande et l'Autriche, les Russes ont patienté plus de vingt minutes pour trouver le chemin des filets. Dominateurs, ils manquent encore et toujours de réalisme. Il a fallu un tir de Radulov (24'12), et l'aide du poteau pour que le public puisse enfin se libérer. Mais les joueurs soufflaient vraiment moins d'un quart-d'heure après, avec un but de Kovalchuk, parfaitement placé pour pousser le palet au fond alors que le poteau et le gardien norvégien semblaient avoir repoussé la tentative de Radulov (37'11).

Malgré une grosse pression imposée par le Norvège en fin de match, la défense russe ne craquait pas. Mais les tentatives de contres russes n'ont pas été plus florissantes. Il a fallu que la Norvège fasse sortir son gardien pour que Radulov inscrive un troisième but dans la cage vide, pour éviter une fin de match crispante (58'53). Et Tereshenko ajoutait un but (59'20) qui donne à cette victoire une ampleur bien plus large.

Désormais qualifiés pour les quarts de finale, les Russes vont devoir hausser leur niveau de jeu. Car face à eux, ce sont les Finlandais, médaillés de bronze à Vancouver et 4e des Mondiaux-2013, et qui ont contraint les triples champions olympique canadiens à aller en prolongation pour gagner en phase de poules. Et la Finlande, aujourd'hui, s'est reposée pour la deuxième journée de suite. Mercredi, les Finlandais seront frais.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze