Russie
Equipe de Russie de patinage artistique. | DARRON CUMMINGS / AFP

La Russie bien lancée

Publié le , modifié le

La Russie a pris la tête jeudi du classement provisoire de la nouvelle épreuve par équipes des jeux Olympiques de Sotchi, après les belles performances de sa star Evgeny Plushenko et de son couple-phare Volosozhar/Trankov. La France, pourtant bien lancée par Florent Amodio, a dû se contenter de la 6e place.

La nouvelle épreuve de patinage artistique, qui a débuté à la veille de  l'ouverture officielle des JO, a vu le pays hôte de se positionner en tête (19  points), devant le Canada (17 pts) et la Chine (15 pts), à l'issue des  programme courts messieurs et couples. La France, elle, termine à la 6e position et doit  remonter impérativement d'une place pour préserver ses chances de jouer le  podium. Le titre sera décerné dimanche après le programme libre danse mais seules  les cinq meilleures équipes (sur dix) à l'issue des programmes courts pourront  jouer le podium lors des programmes libres. 

La France doit terminer dans les cinq meilleures nations (sur dix) à  l'issue des programmes courts pour avancer en seconde partie de compétition et  jouer le podium. Il reste samedi les programmes courts dames et danse. Mais les Bleus ne sont pas dans une position favorable après le programme  de Vanessa James et Morgan Ciprès, seulement 7es après la chute sévère de la  patineuse (57,45 pts). Tout se jouera samedi avec la performance des doubles  champions d'Europe, les danseurs Nathalie Péchalat et Fabian Bourzat.Hanyu survole Pourtant, Amodio, champion d'Europe 2011, avait plutôt bien mis sur les  rails les Tricolores, soutenu depuis le bord de la piste par le champion du  monde 2007, Brian Joubert, avec qui les relations se sont aplanies, un duo qui  a même joué les supporteurs pour James et Ciprès.

La France doit terminer dans les cinq meilleures nations (sur dix) à  l'issue des programmes courts pour avancer en seconde partie de compétition et  jouer le podium. Il reste samedi les programmes courts dames et danse. Mais les Bleus ne sont pas dans une position favorable après le programme  de Vanessa James et Morgan Ciprès, seulement 7es après la chute sévère de la  patineuse (57,45 pts). Tout se jouera samedi avec la performance des doubles  champions d'Europe, les danseurs Nathalie Péchalat et Fabian Bourzat.

Hanyu survole

Pourtant, Amodio, champion d'Europe 2011, avait plutôt bien mis sur les  rails les Tricolores, soutenu depuis le bord de la piste par le champion du  monde 2007, Brian Joubert, avec qui les relations se sont aplanies, un duo qui  a même joué les supporteurs pour James et Ciprès.

La nouvelle épreuve a démarré fort dans l'Iceberg, une salle de 12.000  places aux trois-quarts remplie. La catégorie messieurs a proposé un trio de  tête particulièrement impressionnant et qui promet une épreuve individuelle  palpitante. Le jeune prodige japonais, Yuzuru Hanyu a été de loin le meilleur avec  97,98 points - à seulement 2 points de son record de tous les temps (99,84).  

Il s'est en plus offert le luxe de battre son idole, le Russe Evgeny  Plushenko. "Plushenko est mon héros et ça a juste été grandiose de patiner sur la même  glace que lui", a lancé le Japonais. Idole de toute une Russie, Plushenko, triple médaillé olympique, a fait  sensation avec le meilleur score de sa carrière (91,39 pts) pour terminer 2e. A  31 ans, il a montré qu'il n'avait pas dit son dernier mot, même s'il a manqué  de vivacité sur certains éléments. Devant une assistance toute acquise à sa  cause et qui lui a donné des frissons, il n'a rien raté sur son programme. 

Le choc de Plushenko

"Je suis tellement heureux. C'est difficile de patiner à la maison mais parfois ça aide. Quand je suis entré sur la glace, tout tremblait autour de  moi, tout le monde criait. Ca m'a fait un choc", a dit le champion olympique  2006. "C'est très difficile de revenir, surtout pour les jeux Olympiques. La  compétition ne fait que commencer", a-t-il assuré.

Favori de ces JO, le triple champion du monde Patrick Chan n'a pas fait  mieux que 3e après avoir manqué son triple axel (89,71 pts). Le Canadien a  d'ores et déjà annoncé qu'il ne patinerait pas le programme libre dimanche pour  se préserver pour l'épreuve individuelle, où la rivalité avec Hanyu sera très intense. La Russie, 2e après le court messieurs, a gravi une marche grâce à la très  belle performance du duo Tatiana Volosozhar et Maxim Trankov, champion du monde  en titre (83,79). Le Japon, en tête après les messieurs, est retombé en 4e position (13 pts),  le couple étant son maillon faible (Takahashi/Kihara, 8e).

AFP