La Russe Yulia Stepanova
La Russe, spécialiste du 800m, Yulia Stepanova, devenue lanceuse d'alerte face au dopage dans son pays | SIPA - Aleksander Chernykh

La Russe Yulia Stepanova pourra participer aux Jeux sous maillot neutre

Publié le , modifié le

Considérée comme une lanceuse d'alerte pour avoir été à l'origine des révélations sur le dopage russe, Yulia Stepanova a été autorisée par la Fédération internationale (IAAF) à concourir aux Jeux Olympiques sous une bannière neutre. Cette décision a été prise à l'unanimité. Sa participation aux JO est conditionnée à l'accord formel du CIO. La coureuse du 800m russe, qui avait été suspendue deux ans pour dopage en 2008, pourra également participer aux championnats d'Europe d'Amsterdam (6-10 juillet) de la même manière.

C'est une décision qui va faire date. En décidant à l'unanimité d'autoriser Yulia Stepanova de participer aux épreuves d'athlétisme sous maillot neutre, la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) a placé l'athlète dans un cadre unique. La Russe, spécialiste du 800m et qui avait été suspendue pour dopage (anomalies de son passeport biométrique) en 2013, est à l'origine des révélations du dopage organisé dans son sport en Russie, voit ainsi son statut de lanceur d'alerte conforté par cette décision.

Réfugiée aux Etats-Unis avec son mari, Yulia Stepanova était notamment passée aux aveux, notamment lors d'une émission de CBS, concernant le dopage organisé dans son pays et notamment les pratiques utilisées par les services secrets lors des Jeux Olympiques de Sotchi. L'IAAF a donc appliqué la règle 22.1A(c) qui donne à cette athlète "d'avoir eu une véritable et exceptionnelle contribution à la protection et à la promotion des athlètes propres, au fair-play, à l'intégrité et à l'authenticité du sport", indique le communiqué de la Fédération

80 Russes demandent à être intégrés malgré la suspension de la Russie

Du coup, six jours avant le début des championnats d'Europe à Amsterdam, Yulia Stepanova est donc autorisée à participer à cette épreuve sous maillot neutre. "Si Stepanova vient à Amsterdam, elle participera sous le drapeau de la fédération européenne d'athlétisme", écrit la Fédération européenne d'athlétisme, à propos de la coureuse de 800 m. "Aux côtés de l'IAAF, la Fédération européenne reconnaît la contribution exceptionnelle de Stepanova à la protection et à la promotion des athlètes propres, au fair play, à l'intégrité et à l'authenticité du sport", écrit l'EAA. Ensuite, il reste à avoir l'accord formel du CIO pour qu'elle fasse de même aux Jeux. 

Par ailleurs, l'IAAF a reçu la bagatelle de 80 demandes d'athlètes russes désirant pouvoir participer aux compétitions, malgré la suspension des athlètes russes par la Fédération, suite au scandale de dopage. Ils doivent démontrer que leur suivi médical, et notamment les contrôles antidopage ont bien été effectués dans les règles, ce qui signifie que ce suivi n'a pas été fait en Russie, et ce sur une longue période. Dans le cas où certains athlètes se verraient déclarés éligibles dans ce cadre, il resterait encore à statuer sur les conditions de leur participation (couleurs, etc.). Si l'IAAF s'est montrée favorable à un statut neutre, comme pour Stepanova, le CIO a d'ores et déjà fait savoir qu'il souhaitait plutôt les voir défiler sous le drapeau russe. Ils concourront sous les couleurs russes car seuls les membres affiliés au comité national olympique peuvent participer aux JO. Or le comité national olympique russe n'est pas suspendu", a expliqué le président du CIO Thomas Bach le 21 juin.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze