Daniela Merighetti
L'Italienne Daniela Merighetti | AFP

La piste de la descente rabotée

Publié le , modifié le

La chute spectaculaire de l'Italienne Daniela Merighetti lors d'un entraînement de la descente dames, a poussé les organisateurs des JO de Sotchi à raboter une bosse jugée trop dangereuse par les athlètes.

Dès le troisième passage d'une concurrente, les premières impressions ont été confirmées. Dans le dernier saut du tracé de la descente dames, l'Italienne Daniela Merighetti s'est littéralement envolée et a lourdement chuté. Après cette grosse frayeur, l'athlète dit avoir "été propulsée à 5 m de hauteur. Ce n'est pas tant la longueur du saut qui pose problème que sa hauteur. D'autant qu'on arrive en aveugle après un  virage. J'ai un peu mal à deux genoux", a-t-elle dit. Le premier entraînement de la descente olympique dames de ski alpin a aussitôt été interrompu pour permettre aux équipes techniques de raboter la bosse. La séance d'entraînements devrait reprendre à 12h00, ont indiqué les officiels, mais le programme du jour devrait être largement revu, sachant que l'entraînement de la descente messieurs, qui se termine dans la même aire d'arrivée, était prévu à 11h30.

Des pistes dangereuses

Il ne s'agit pas du premier couac de ces JO. La piste de slopestyle, nouvelle épreuve de snowboard, avait en effet dû être aménagée après la plainte des athlètes. Lundi, l'un des rivaux annoncé de Sean White, le Norvégien Torstein Horgmo, s'était d'ailleurs blessé à l'entraînement et avait été contraint de déclarer forfait. White lui-même avait trouvé "ce parcours intimidant", avant de finalement renoncer à prendre part à l'épreuve.

Romain Bonte