Le stade aquatique olympique
Le stade aquatique du Parc Olympique de Rio | AFP - YASUYOSHI CHIBA

La piscine olympique de Rio pas prête pour les tests prévus en avril ?

Publié le , modifié le

Parmi tous les retards dans les constructions d'infrastructures, celui concernant la piscine olympique de Rio de Janeiro pourrait empêcher la tenue des tests, prévus du 15 au 20 avril. Selon Cornel Marculescu, le patron de la Fédération internationale de natation, "il y a encore plein de choses à faire", a-t-il dit à l'agence AP. Mais aucune crainte n'est de mise pour la tenue des épreuves olympiques, à partir du 5 août.

Traditionnellement, tous les sites olympiques bénéficient de "test event", sorte de répétition générale avant le début des Jeux Olympiques. Une manière de déceler des manques ou des problèmes, alors qu'il reste encore du temps pour les résoudre. La piscine olympique prévue pour les JO pourrait ne pas en bénéficier. Selon le patron de la FINA, le Roumain Cornel Marculescu, les travaux demeurent encore importants, et il envisage de déplacer le test-event, prévu du 15 au 20 avril, dans un autre bassin de Rio. En cause: un système de ventilation pas encore mis en place.

Le Comité d'organisation brésilien est en proie à des difficultés financières, et à des retards dans de nombreux travaux, sur les sites olympiques comme pour les infrastructures de transport.