La joie de Camille Muffat après son titre olympique
La joie de Camille Muffat après son titre olympique | AFP - Leon Neal

La médaille d'or pour Camille Muffat en 400m nage libre

Publié le , modifié le

La natation française a débloqué son compteur et avec l'or ! Sur 400m nage libre, Camille Muffat a été sacrée et succède symboliquement à Laure Manaudou, titrée en 2004. La nageuse de l'Olympic Nice Natation a devancé l'Américaine Allison Schmitt et la Britannique Rebecca Adlington. L'autre française de cette finale, Coralie Balmy, a terminé à la 6e place.

Revivez le 400m en or de Camille Muffat

L'étiquette de favorite est parfois lourde à porter. Camille Muffat l'a pleinement assumée.  Meilleure performeuse mondiale de l'année (4:01.13) et meilleur temps des demi-finale, la nageuse de de l'Olympic Nice Natation a remporté le titre qu'elle était venue chercher à Londres. Avec un chrono de 4:01.45, elle s'est également emparé de la meilleure performance olympique de tous les temps. Le podium a été complété par l'Américaine Allison Schmitt en 4:01.77 et la Britannique tenante du titre Rebecca Adlington, en 4:03.01.

Pas forcément très démonstrative après son succès, la nageuse de 22 ans savourait tout de même sa victoire : "J'ai du mal à réaliser. J'ai réussi à rester sereine (pendant la course). C'était vraiment dur dans les derniers mètres." Et de reconnaître : "Depuis deux ans je me dis que je veux être la meilleure. " C'est désormais chose faite ! Muffat a ainsi remporté la première médaille d'or de la délégation française durant cette édition 2012 des JO, à l'issue de la deuxième journée de compétition à Londres. Elle succède aussi symboliquement à Laure Manaudou, titrée sur la même distance en 2004, à Athènes. Autre française engagée en finale, Coralie Balmy a terminé à la 6e place en 4:05.95. Une place frustrante pour la Martiniquaise qui a longtemps été en lice pour la troisième place. Sa déception  ne l'empêchait pas de féliciter sa compatriote et amie : "Elle a confirmé que c'était la meilleure".

En effet, Muffat était la meilleure ce dimanche. Et de bout en bout. Toujours en tête de sa finale, elle a même été en avance sur le record du monde durant les 150 premiers mètres. En fin de course, elle a su résister au retour de l'Américaine Schmitt. En patronne.

Agnel et Lacourt font le boulot en demies

Yannick Agnel a assuré l'essentiel. En lice pour les demi-finales du 200m nage libre, le Français a terminé à la 2e place de sa demie. De quoi lui assurer une place en finale. Le nageur originaire de Nîmes avait certainement gardé des forces pour la seconde partie de soirée où il participait à la finale du 4x100 avec le relais tricolore. Autre français engagé dans la première demi-finale, Grégory Mallet a signé le 14e temps des demies.

4e temps des séries, Camille Lacourt a assuré l'essentiel en se qualifiant pour la finale du 100m dos. Le champion du monde en titre a remporté sa demi-finale en 53.03 mais a décroché le deuxième temps, derrière l'Américain Matthew Grevers (52.66).