La France cherche son porte-drapeau

La France cherche son porte-drapeau

Publié le , modifié le

A un peu plus de cinq mois de l'ouverture des Jeux Olympiques de Londres, la question du porte-drapeau de la délégation française se pose.

Un sondage l'Equipe.fr révèle que les internautes préféreraient voir Teddy Riner, Nikola Karabatic ou Tony Parker brandir l'étendard tricolore. Le vote officiel aura lieu le 9 juin.

Qui pour succéder à Tony Estanguet ? Si la réponse ne sera pas connue avant le 9 juin, lors d'une cérémonie officielle au Stade de France en marge de la finale du Top 14, la question a le mérite d'être posée. Aucune liste officielle n'a été dévoilé à l'heure actuelle mais des noms reviennent de plus en plus régulièrement. En tête des sportifs désignés : Teddy Riner. Le judoka déjà quintuple champion du monde et médaillé de bronze à Pékin, est le premier athlète primé par un sondage l'Equipe.fr. Pourtant, le Guadeloupéen a d'ores et déjà décliné l'offre. "Je ne souhaite pas être porte-drapeau cette année, je veux exclusivement décrocher ma première médaille d'or olympique" a commenté celui qui briguera la seule médaille qui manque à son palmarès.

Parker : "Un immense honneur"

Vient alors Nikola Karabatic, qui de part son CV, correspond parfaitement au profil recherché. Tenant du titre avec les Experts, le handballeur de Montpellier est une icône dans son sport et est aujourd'hui reconnu du grand public. "C'est un honneur mais personne n'a le droit d'y prétendre. Il s'agit d'une désignation, rien ne doit engendrer un comportement déviant " a-t-il commenté sobrement. Au pied du podium, Tony Parker, le basketteur de San Antonio se verrait bien dans la peau du représentant français. "Cela serait un immense honneur de représenter mon pays devant le monder entier. Mais je sais bien que je ne suis pas le seul susceptible de le mériter." Prétendante naturelle à cette distinction, du haut de ses 53 ans, Jeannie Longo, empêtrée dans une affaire de dopage à l'EPO avec son époux ne devrait pas recueillir la majorité du jury, composé de six personnalités du monde du sport.

Etre porte drapeau, un fardeau plus qu'un honneur ?

Quarante athlètes ont porté le drapeau tricolore lors des Jeux Olympiques (été et hiver réunis). Seulement cinq d'entre eux ont décroché la médaille d'or dans la foulée : Carolle Montillet (descente, 2002), David Douillet (lourds, 2000), Marie-José Perec (200 et 400m, 1996), Fabrice Guy (combiné, 1992) et Philippe Riboud (épée, 1988). Le drapeau comme chat noir ? Tony Estanguet, double champion olympique en titre, et passé à côté de sa compétition à Pékin en 2008 pourra en témoigner.

 

Gilles Gaillard