Usain Bolt
Usain Bolt | Andrew Cowie / AFP

La foudre Bolt veut frapper un grand coup

Publié le , modifié le

La superstar du sprint Usain Bolt veut de nouveau "ébahir les gens" aux jeux Olympiques de Londres cet été, quatre ans après ses exploits de Pékin.

"Il y a longtemps que j'ai pas couru à Londres, donc il me tarde vraiment  d'y être. Je veux ébahir les gens à ces jeux Olympiques", a dit le Jamaïquain,  qui présentait vendredi dans la capitale britannique une nouvelle tenue  inspirée de Bob Marley. Le champion olympique en titre du 100 m, du 200 m et du relais 4X100 m a  envoyé un signal à ses concurrents jeudi en gagnant le 100 m de la réunion de  Rome en 9 sec 76, après un début de saison assez discret. "Je sais que je peux aller plus vite car ce n'est que le début de la  saison. J'ai encore du chemin à faire. Tout le monde court en 9.8, donc la  concurrence est forte. 9.7, c'est bon aussi pour moi", a déclaré le triple  recordman du monde, âgé de 25 ans.

Bolt avait inquiété certains de ses supporteurs la semaine dernière en ne  courant qu'en 10.04 sur 100 m à Ostrava, en République tchèque, mais le  Jamaïquain a tenu à rassurer tout le monde. "Je n'ai jamais douté de mes capacités, jamais. Les gens oublient et je ne  cesse de leur expliquer que les athlètes peuvent avoir de mauvais jours. Ca  arrive en football, en cricket, dans tous les sports. C'est ce qui m'est  arrivé, mais je l'ai déjà surmonté et je vais de l'avant", a-t-il dit.
      

Une tenue signée Marley      

L'athlète n'a pas évoqué cette fois-ci d'objectif chronométrique. Au mois  d'avril, il avait affirmé viser 9.4 au 100 m et 19 sec au 200. Cet été, Bolt compte sur le soutien des Jamaïquains, qui forment une très  nombreuse communauté à Londres. "Je sais qu'ils attendent beaucoup de moi, donc  je suis en train de préparer un grand spectacle. Ce qui sera bien à Londres,  c'est qu'il y aura beaucoup de nourriture jamaïquaine, la seule chose à  surveiller, ce sera de ne pas prendre de poids", a-t-il dit. "Il n'y aura pas de beignets de poulet cette fois-ci", a ajouté le  sprinter, qui avait raconté s'être nourri de ce plat il y a quatre ans en Chine. Bolt était à Londres pour présenter la nouvelle tenue jamaïquaine, créée  par la styliste Cedella Marley, fille du célèbre chanteur de reggae.  "Nous avons pris ce que mon père portait et nous l'avons adapté à 2012. Il  y a la veste militaire d'Iron Lion, la chemise de Buffalo Soldier. C'est une  partie de lui qui sera à Londres", a-t-elle expliqué, faisant allusion à deux  succès du musicien mort en 1981.

AFP