La torche olympique
La torche olympique allumée à Olympie | AFP - ARIS MESSINIS

La flamme olympique allumée à Olympie

Publié le , modifié le

Comme le veut la tradition, et sous un superbe soleil, la flamme olympique a été allumée dans les ruines d'Olympie, ce 10 mai, à 78 jours de l'ouverture des Jeux Olympiques à Londres. C'est le début de son parcours qui la mènera dans la capitale anglaise pour l'ouverture des JO le 27 juillet prochain.

C'est le premier acte des Jeux Olympiques. la première pierre d'un édifice. Au-delà des constructions, des infrastructures, la première cérémonie menant vers les Jeux Olympiques se déroule traditionnellement à Olympie. Dans les ruines de la ville ancienne, la flamme olympique renait pour être transmise à l'organisateur du prochain évènement. Sous un magnifique soleil, Jacques Rogge, président du Comité international aolympique (CIO), a participé à la cérémonie. "Cette cérémonie déclenche le compte à rebours final d'un rêve qui est devenu réalité il y a sept ans à Singapour quand Londres a été choisie pour accueillir les Jeux de 2012", a-t-il déclaré.

La Grande Prêtresse Ino Menegaki a allumé la flamme olympique "à la lumière  directe des rayons du soleil", et selon le rituel préparé par la chorégraphe Artemis Ignatiou, elle a été confiée au premier relayeur, le champion du monde grec de natation en eau libre, Spyros Gianniotis. Il devait ensuite passer le premier relais à Alexander Loukos, boxeur  britannique de 19 ans et fils d'un immigré grec.

En Grande-Bretagne le 19 mai

Désormais, la flamme va débuter son périple qui la mènera jusqu'à Londres le 27 juillet. Et cela débutera par un petit parcours en Grèce d'une semaine, visitant cinq grands sites archéologiques, dont l'Acropole, pour arriver le 17 mai au vieux  Stade olympique d'Athènes, siège des premiers Jeux modernes en 1896, où elle sera remise à la délégation britannique à l'issue d'une cérémonie nocturne. De là, elle s'envolera pour la Grande-Bretagne. Quatre ans après les multiples problèmes posés par le relais mondial de la flamme pour les JO de Pékin, le CIO a décidé de limiter son voyage. Le seul détour permis sera en Irlande.

En Grande-Bretagne, la flamme parcourra un peu moins de 13000 kilomètres à  travers tout le pays hôte, passant à moins de 16 kilomètres de 95 pour cent de  la population du Royaume-Uni, de l'île de Man, de Guernesey et de Jersey. La flamme olympique sera portée par 8000 relayeurs et utilisera de nombreux  moyens de transport différents durant son voyage.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze