Le tirage au sort du tournoi olympique
Le groupe B peut représenter le groupe "de la mort" à Rio | FIBA

La Dream Team vernie au tirage des JO, l'Argentine, l'Espagne et la Lituanie en rivales

Publié le , modifié le

Le tirage au sort des deux groupes du tournoi olympique masculin n'a pas été tendre avec les outsiders des Etats-Unis. En effet, le groupe B réunit l'Argentine, l'Espagne, la Lituanie, le Brésil et le Nigéria plus un dernier qualifié après trois TQO (la France participera à l'un d'entre eux). C'est un groupe particulièrement relevé alors que de l'autre côté, la Dream team américaine aura pour rivaux la Chine, l'Australie, le Vénézuela et deux autres qualifiés pas encore connus d'un TQO.

La France sait désormais quel groupe il vaut mieux éviter pour aller loin aux Jeux Olympiques. Encore faut-il passer le cap du Tournoi de qualification olympique, en juillet prochain. Mais une chose est sûre, se trouver dans le groupe B de ce tournoi olympique masculin ne serait qu'un obstacle de plus sur le chemin de la bande à Parker, en quête d'une médaille olympique pour son dernier défi avec le N.9. Les Bleus doivent en effet sorti vainqueur d'un tournoi philippin où ils défieront d'abord l'hôte, puis la Nouvelle-Zélande. S'ils finissent 1e ou 2e, ils affronteront ensuite le 1e ou 2e de l'autre groupe (Turquie, Sénégal, Canada). Seul le vainqueur gagnera son ticket pour Rio, comme le vainqueur deux deux autres TQO en Italie (Grèce, Iran, Italie, Tunisie, Mexique, Croatie) et en Serbie (Serbie, Porto-Rico, Japon, Lettonie, Angola, République tchèque). Les équipes qualifiées par le TQO seront ensuite réparties dans les deux groupes par tirage au sort.

Dans ce groupe B, avec l'équipe de Manu Ginobili, celle des frères Gasol, sans oublier celle de Jasikevicius et celle de Tiago Splitter et Leandro Barbosa, il y a quatre ténors pour occuper les quatre premières places, qualificatives pour les quarts de finale du tournoi olympique. Avec un Nigéria qui peut jouer quelques mauvais tours, la France serait bien malchanceuse de se trouver dans ce groupe B, si elle parvient à se qualifier d'abord au mois de juillet prochain à Manille (4 au 10 juillet). 

La Dream Team sur l'autoroute

Mais aujourd'hui, ce sont surtout les Américains qui doivent se frotter les mains. La Dream Team, qui n'a raté l'or olympique qu'une seule fois (en 2004 où l'Argentine prend l'or et les USA le bronze) depuis que les stars NBA répondent présent, c'est-à-dire depuis 1992. La Chine, le Vénézuela et l'Australie ne représentent pas des adversaires de taille pour donner des sueurs froides aux coéquipiers de LeBron James et Stephen Curry, qui auront le temps de se chauffer avant de passer aux véritables choses sérieuses en quarts de finale. Avec deux strapontins encore libres pour les derniers qualifiés du TQO, le groupe A va attiser les convoitises.

Chez les femmes, les Américaines sont également relativement épargnées avec le Canada, le Sénégal et la Serbie. Manquent deux équipes, alors que dans le groupe A, Japon, Brésil, Australie attendent trois nations de plus. Là-aussi, l'équipe de France féminine passera par un TQO, à Nantes (13 au 19 juin) avec un total de 12 équipes en lice, pour cinq billets pour Rio. L'Argentine, la Biélorussie, le Cameroun, la Chine, la Corée, Cuba, l'Espagne, la France, la Nouvelle-Zélande, le Nigeria, la Turquie et le Venezuela y prendront part.

Les groupes pour les J​O de Rio

Hommes:
- groupe A: Etats-Unis, Venezuela, Chine, Australie plus deux pays qualifiés.
- groupe B: Argentine, Espagne, Brésil, Lituanie, Nigeria plus un qualifié.

Dames:
- groupe A: Japon, Brésil, Australie plus trois pays qualifiés
- groupe B: Canada, Etats-Unis, Sénégal, Serbie plus deux qualifiés.