Kowalczyk
La Polonaise Kowalczyk | AFP

Kowalczyk prend l'or dans le 10 km

Publié le , modifié le

Malgré un pied fracturé, la Polonaise Justyna Kowalczyk est devenu championne olympique du 10 km style classique ce jeudi à Sotchi. Alors que l'autre favorite, la Norvégienne Marit Bjoergen, s'est contentée de la cinquième place. Kowalczyk a devancé la Suédoise Charlotte Kalla (argent) et la Norvégienne Therese Johaug (bronze).

Kowalczyk est donc allée jusqu'au bout d'elle-même en décrochant le titre dont elle rêvait. Pourtant, aussi surprenant que cela puisse paraître, la Polonaise avait publié dimanche une radio de son pied fracturé. "Voici la radio de mon pied. Une fracture multistratifiée. Avec salutations à tous les +experts+", avait-elle ajouté en ironisant sur sa déjà belle sixième place dans le skiathlon de samedi. "Du calme, je continue à courir", avait assuré l'athlète qui s'était blessée récemment lors d'une épreuve en Pologne.


"J'ai pris beaucoup de médicaments mais surtout, quand je cours je ne ressens pas de douleur", a-t-elle indiqué après sa course victorieuse. Au-delà de cette blessure, le succès de la Polonaise n'est pas vraiment une surprise, elle qui restait sur six victoires en Coupe du monde sur cette distance. "C'est une superbe saison pour moi. C'était vraiment dur aujourd'hui avec  le soleil. Mais tout le monde sait que je suis très forte quand les conditions sont dures alors ce temps ensoleillé, c'était bon pour moi!", a expliqué l'athlète la plus médaillée de son pays aux JO d'hiver, avec cinq médailles au total.


"J'ai pris beaucoup de médicaments mais surtout, quand je cours je ne ressens pas de douleur", a-t-elle indiqué après sa course victorieuse. Au-delà de cette blessure, le succès de la Polonaise n'est pas vraiment une surprise, elle qui restait sur six victoires en Coupe du monde sur cette distance. "C'est une superbe saison pour moi. C'était vraiment dur aujourd'hui avec  le soleil. Mais tout le monde sait que je suis très forte quand les conditions sont dures alors ce temps ensoleillé, c'était bon pour moi!", a expliqué l'athlète la plus médaillée de son pays aux JO d'hiver, avec cinq médailles au total.

Romain Bonte