Kovaltchouk
Kovaltchouk | AFP

Kovaltchouk de retour au pays natal

Publié le , modifié le

Meilleur pointeur et meilleur passeur du Mondial 2010, Ilia Kovaltchouk n'a pas laissé indifférent lors de son passage, 11 saisons durant en NHL. Mais depuis l'été dernier, le Russe a finalement préféré revenir au pays. A Sotchi, le natif de Kalinine aimerait bien régaler son public.

417 buts et 399 aides pour 816 points en 816 rencontres de NHL. Sur ses onze saisons, il en passé cinq à plus de 40 buts. Voilà ce qui va rester du passage d'Ilia Kovaltchouk dans le championnat le plus relevé du monde. L'ancien joueur des Thrashers qui avait pourtant signé un incroyable contrat de 15 ans (les 17 ans ayant été refusés par la Ligue) avec les Devils, est finalement reparti chez lui en Russie, après trois ans de bons et loyaux services à New Jersey.

L'ailier droit qui a donc renoncé aux 77 millions de dollars restant de son contrat, fait à présent le bonheur du SKA Saint-Pétersbourg en KHL (le championnat russe), et aimerait bien offrir à son pays l'or olympique. Depuis les Jeux de Salt-Lake City (2002), Kovaltchouk a connu deux autres JO (Turin-2006 et Vancouver-2010). Grand artisan du premier de ses deux titres mondiaux en 2008 en inscrivant d'abord le but égalisateur face au Canada, puis le but salvateur en prolongation de la finale, l'ancienne vedette des Devils est considérée comme l'un des piliers de la redoutable équipe nationale russe.

Romain Bonte