Sergey Kirdyapkin  - JO 2012
Sergey Kirdyapkin en route pour la médaille d'or, loin devant Diniz | AFP - MARTIN BUREAU

Kirdyapkin remporte le 50km marche

Publié le , modifié le

Le Russe Sergey Kirdyapkin a remporté le 50km marche en s'imposant l'Australien Tallent et le Chinois Si. Le Français Yohann Diniz, un temps dans le groupe de tête, a chuté et a terminé, au courage, en 8e position avant de se faire disqualifier pour un ravitaillement hors zone.

Le Russe Sergey Kirdyapkin est devenu  champion olympique du 50 km marche, en 3h 35 min 59 sec, en devançant  l'Australien Jared Tallent (3h36:53.), déjà médaille d'argent à Pékin en 2008, et le Chinois Si Tianfeng (3h37:16.), samedi à Londres. Champion du monde 2005 et 2009, Kirdyapkin, qui a battu le record olympique, était revenu en forme cette saison en remportant la Coupe du monde  chez lui à Saransk. uvrant la marche dans les 20 premiers km, sur un rythme modéré, avec son  compatriote Sergey Bakulin, et Diniz dans leur sillage, Kirdyapkin a ensuite attendu que la course se débride. Dans un  premier temps, il est déjà revenu avec le +train russe+,  comprenant aussi Igor Erokhin, sur le Chinois Si Tianfeng qui avait tenté  l'échappée belle après le 30e km. Si Tianfeng dompté au 40e km par le trio de Moscou, Kirdyapkin continuait  sur sa lancée, s'ouvrant la voie de l'or.

Disqualifié à Pékin au kilomètre 16 pour marche irrégulière, Yohann Diniz a en partie réparé l'injustice. Mais, comme le reconnaît le Champenois, victime d'une chute au 36e kilomètre, il est surtout tombé sur plus fort que lui. Au courage, et malgré une terrible défaillance, le double champion d'Europe s'arrachait pour terminer à la huitième place. Malheureusement pour le Français, les juges décidaient finalement de le disqualifier pour un ravitaillement hors zone. Il ne méritait certainement pas ça.

La chute de Diniz :

L'arrivée du Diniz :

La réaction de Diniz à l'annonce de sa disqualification :

Dans le camp français, la +perf+ a été signée Bertrand Moulinet, 12e en  battant de plus de cinq minutes son record personnel (3h45:35.). Le Toulousain,  fonctionnaire à la police des frontières à Menton (Alpes-Maritimes), a terminé  fort. Pointé en 32e position au 35e km, le sociétaire du club Amiens UC a aussi  profité des défaillances et disqualifications. Moulinet, 25 ans, avait pris la 8e place du 20 km il y a une semaine. "Je  me suis entraîné pour le 20 km et j'ai fait le 50 km parce que j'étais qualifié  avec mon chrono de 2011. Je suis encore jeune et c'est à Rio (JO-2016) que je  pourrai donner mon maximum", a-t-il déclaré. Le 3e marcheur tricolore, Cédric Houssaye, s'est classé 31e, en 3 heures 55  min 16 sec.

Julien Lamotte