Kevin Durant et la Team USA en mission pour l'or à Rio

Kevin Durant et la Team USA en mission pour l'or à Rio

Publié le , modifié le

Kevin Durant est l'une des rares superstars de la NBA à avoir accepté de participer aux JO de Rio. Pour le nouveau joueur de Golden State, le Team USA, où il va cotoyer ses futurs coéquipiers, Draymond Green et Klay Thompson, ne peut pas repartir de Rio sans le titre suprême.

LeBron James, Stephen Curry, James Harden ou encore Chris Paul absents, Team USA aura quand même fière allure à Rio pendant les JO (5 au 21 août). Doubles tenants du titre, les Etats-Unis et leur armada de joueurs NBA espèrent bien tripler la mise grâce à Kevin Durant, seule megastar de la ligue à avoir répondu à l'appel de la bannière étoilée. "Nous avons qu'un objectif: l'or. Peu importe qui joue et les statistiques des uns et des autres. Nous allons juste essayer de jouer pour gagner", a expliqué Durant lors du coup d'envoi du stage de préparation de "Team USA" à Las Vegas (Nevada). "Il ne faut pas non plus se mettre trop la pression, cela reste un jeu, le sport qu'on aime tous, on va se préparer en s'amusant, mais on sera super prêt et concentré tous les jours", a insisté le MVP de la saison 2013-14, qui a déclenché une polémique outre-atlantique cet été en quittant le Thunder pour rejoindre les rangs du finaliste Golden State Warriors. 

Anthony, le grand frère

Kevin Durant, champion du monde 2010 et champion olympique 2012 avec Team USA, sera le leader de cette équipe,. Une casquette qu'il prend avec sérénité. L'assassin silencieux du Thunder ne va pas se muer en moulin à paroles au Brésil. "En 2012 (à Londres), LeBron (James) était notre leader, mais il n'était pas en train de dire aux uns et aux autres ce qu'ils devaient faire, il ne parlait pas tout le temps", a-t-il rappelé. "C'est à tout le monde de faire ce job, chacun à sa manière, c'est à moi, à +Melo+ (Carmelo Anthony, NDLR), Kyrie (Irving), Jimmy (Butler) ou Klay (Thompson) de dire des choses et de donner son point de vue", a-t-il insisté. Le rôle de capitaine de l'équipe pour la dernière fois coachée par Mike Krzyzewski incombe à Carmelo Anthony, présent lors des titres à Pékin et Londres. Durant et Anthony encadreront une pléiade de joueurs, stars des parquets de l'autre côté de l'Atlantique, certains novices au sein de Team USA comme Harrison Barnes, le nouveau joueur de Dallas, ou encore Kyle Lowry.

Le trio des Warriors

Dans la phase de poules du tournoi olympique, les Etats-Unis seront opposés à la Chine, à l'Australie, au Venezuela, à la France et la Serbie, tandis que le groupe B opposera le Brésil, l'Argentine, le Nigeria, la Lituanie, l'Espagne et la Croatie. "Il ne faut prendre personne à la légère, il faut respecter tout le monde, des équipes comme l'Espagne, l'Argentine, l'Australie ou la France ont beaucoup de joueurs qui évoluent en NBA", a rappelé Thompson. "Notre plus grand défi, cela va être de respecter tous nos adversaires", a-t-il admis. L'association entre Thompson, Durant et Green, futurs coéquipiers aux Warriors, sera l'une des attractions de cette équipe. Team USA" va disputer cinq matches de préparation avant de s'envoler pour Rio, contre l'Argentine vendredi, contre la Chine les 24 et 26 juillet, contre le Venezuela le 29 et contre le Nigeria le 1er août.

Le groupe Team USA à Rio

Draymond Green (Golden State Warriors), Kevin Durant (Golden State Warriors), Klay Thompson (Golden State Warriors), Jimmy Butler (Chicago Bulls), Carmelo Anthony (New York Knicks), DeAndre Jordan (Los Angeles Clippers), Kyrie Irving (Cleveland Cavaliers), Paul George (Indiana Pacers), DeMarcus Cousins (Sacramento Kings), DeMar DeRozan (Toronto Raptors), Kyle Lowry (Toronto Raptors), Harrison Barnes (Dallas Mavericks)

Benoit Jourdain @BenJourd1