Usain Bolt
Usain Bolt après sa victoire sur 100m aux Jeux Olympiques de Pékin | OLIVIER MORIN / AFP

JO : Le Top 5 des moments forts des Jeux Olympiques d'été

Publié le , modifié le

A 72 heures de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Rio, la pression et l’excitation montent doucement avant d’entamer un véritable marathon sportif de 16 jours. Alors histoire de se mettre en jambes, Francetv Sport vous propose un Top 5 non-exhaustif des moments les plus vibrants qui ont marqués l'histoire des JO. Installez-vous confortablement et profitez-en, frissons garantis !

Mexico 1968 - Tommie Smith et John Carlos, un poing d’égalité

Un geste pour l’éternité. Alors que les premières notes de l'hymne américain résonnent pour marquer la victoire de Tommie Smith sur le 200m, lui et son compatriote John Carlos lèvent un poing ganté de noir, tête baissée. Un acte symbolique pour dénoncer les conditions de vie de la communauté noire aux Etats-Unis dans un contexte politique tendu, quelques mois seulement après l’assassinat de Martin Luther King. S’il ne marque pas un exploit sportif en lui-même, ce moment reste et restera comme l’un des plus emblématiques de l'histoire des Jeux Olympiques.

Montréal 1976 -​ Nadia Comaneci, la gym puissance 10

Si l’on pouvait toucher du bout des doigts la perfection, Nadia Comaneci ne s’est pas faite prier pour l’attraper à pleines mains. A seulement 14 ans, la jeune roumaine éblouit les juges et les spectateurs lors de sa performance aux barres asymétriques. Un moment de grâce où elle suspend le temps, récoltant pour la toute première fois de l’histoire la note de 10. Un score parfait que Comaneci reproduira à six reprises durant ces JO, rien que ça !

Atlanta 1996 - Marie-José Pérec, la divine athlète

C’est à Atlanta où Marie-José Pérec a définitivement conquis son surnom de gazelle. Déjà sacrée sur le 400m en 1992 à Barcelone, la Française réitère son exploit quatre ans plus tard aux Etats-Unis. Pas rassasiée, Marie-Jo y ajoute l’or sur 200m, pour un exceptionnel doublé.

Athènes 2004 - Laure Man​audou, la petite sirène tricolore

Elle a sorti de l’eau une natation française à deux doigts de se noyer. Laure Manaudou s’offre en 2004 une médaille d’or sur 400m, faisant retentir la Marseillaise dans une piscine olympique pour la première fois depuis Jean Boiteux aux Jeux Olympiques d’Helsinki en 1952. Sacré performance pour la jeune nageuse de 17 ans qui repartira d’Athènes avec une médaille d’argent sur 800m nage libre et une breloque en bronze sur 100m dos.

Pékin 2008 – Usain ​Bolt, la foudre

Le nid d’oiseau de Pékin aura vu naître une légende. Venu de Kingston, Usain Bolt a fait frémir la planète entière lors de ce 100m resté dans les annales. 9"69 pour l’histoire avec un titre olympique, un record du monde et le début du règne de l’empereur jamaïcain sur le sprint mondial.

Retrouvez notre long format sur la légende jamaïcaine : Usain Bolt, au sommet de l'Olympe

Retrouvez d'autres moments et instants mémorables jusqu'à vendredi, jour de la cérémonie d'ouverture, sur notre long format : Jeux Olympiques - Un jour, une légende

francetv sport @francetvsport