Pierre Vaultier
Le Français Pierre Vaultier champion olympique de snowboardcross | AFP - Lionel Bonaventure

JO de Sotchi : bon bilan français

Publié le , modifié le

L’objectif annoncé des 15 médailles a bien été tenu par la délégation tricolore, et quelques grandes tendances se dégagent. Les hommes ont glané la plupart des médailles, les Français ont brillé dans les sports non traditionnels, et Martin Fourcade a bien été la star tricolore de cette Olympiade.

Avant les JO, trois hommes récoltaient tous les suffrages : Martin Fourcade, Alexis Pinturault et Jason Lamy Chappuis. Si le biathlète a parfaitement tenu son rang, et si le skieur a rapporté une médaille, l’homme du combiné nordique a manqué ses Jeux. Porter le drapeau lors de la cérémonie d’ouverture a-t-il nui aux performances de JLC ? Lui seul le sait.

Fourcade au top​

Toujours est-il que le champion olympique de Vancouver (27 ans) n’a pas été à la hauteur des deux autres phénomènes annoncés du groupe France. Martin Fourcade a réussi ses JO malgré une sinusite tenace en deuxième semaine.

<img data-cke-saved-src="https://sport.francetvinfo.fr/sites/default/files/styles/image_header_liste/public/images/video/2014/02/10/6303/69ac04541b664560570919f2077437b3c0a8e6fc_757e43072848bd937443dffd63d93538.jpg?itok=87H6dOEk" src="https://sport.francetvinfo.fr/sites/default/files/styles/image_header_liste/public/images/video/2014/02/10/6303/69ac04541b664560570919f2077437b3c0a8e6fc_757e43072848bd937443dffd63d93538.jpg?itok=87H6dOEk" width="660" height="330" alt="Voir la vidéo SGV Sport" title="Voir la vidéo SGV Sport" />

<img data-cke-saved-src="https://sport.francetvinfo.fr/sites/default/files/styles/image_header_liste/public/images/video/2014/02/10/6303/69ac04541b664560570919f2077437b3c0a8e6fc_757e43072848bd937443dffd63d93538.jpg?itok=87H6dOEk" src="https://sport.francetvinfo.fr/sites/default/files/styles/image_header_liste/public/images/video/2014/02/10/6303/69ac04541b664560570919f2077437b3c0a8e6fc_757e43072848bd937443dffd63d93538.jpg?itok=87H6dOEk" width="660" height="330" alt="Voir la vidéo SGV Sport" title="Voir la vidéo SGV Sport" />

<img data-cke-saved-src="https://sport.francetvinfo.fr/sites/default/files/styles/image_header_liste/public/images/video/2014/02/10/6303/69ac04541b664560570919f2077437b3c0a8e6fc_757e43072848bd937443dffd63d93538.jpg?itok=87H6dOEk" src="https://sport.francetvinfo.fr/sites/default/files/styles/image_header_liste/public/images/video/2014/02/10/6303/69ac04541b664560570919f2077437b3c0a8e6fc_757e43072848bd937443dffd63d93538.jpg?itok=87H6dOEk" width="660" height="330" alt="Voir la vidéo SGV Sport" title="Voir la vidéo SGV Sport" />

Le Catalan a remporté la poursuite puis l’individuel avant de manquer sur le fil la victoire sur la mass start. Il a raté d’un souffle (3 cm) le record de Jean-Claude Killy (3 titres en 1968) mais s’est affirmé comme plus que le leader du biathlon (quatre médailles à Sotchi dont celle en bronze de Jean-Guillaume Béatrix sur la poursuite). Fourcade est la référence des sports d’hiver côté français, et il n’a pas fini de gagner, à 25 ans seulement.

Pinturault : peut mieux faire

Alexis Pinturault, de son côté, s’est bien repris après son échec sur le super combiné. Le Savoyard a récolté une belle médaille de bronze sur le slalom géant. A bientôt 23 ans, Pinturault a prouvé qu’il faudrait compter sur lui dans les années à venir même s’il doit encore apprendre à doser entre sa volonté d’attaquer et d’assurer (deux abandons en trois courses).

Fiasco pour le patinage​

En ski alpin, la belle médaille argentée de Steve Missillier est d’ailleurs venue rappeler que les géantistes étaient les plus costauds, alors que la vitesse n’a rien rapporté. Dans les deux autres sports rois des JO, la France n’a rien enlevé. Les hockeyeurs absents, tous les espoirs reposaient sur le patinage artistique.

Las, la compétition par équipes a tourné court pour l’équipe de France, et les individualités (Amodio, Joubert, les danseurs Péchalat-Bourzat) ont fait chou blanc.

Chapuis, Vaultier : c’est fun

C’est donc dans les sports funs (ou jeunes) que les Français ont effectué une belle moisson. Notamment en ski acrobatique : Jean-Frédéric Chapuis a remporté l’or d’une descente de skicross historique pour le sport hexagonal avec un podium 100% français (Arnaud Bovolenta en argent, Jonathan Midol en bronze). Kevin Rolland a enlevé le bronze sur le ski halfpipe de même que Marie Martinod.

Et les snowboardeurs se sont adjugés deux breloques, Chloé Trespeuch (bronze) et Pierre Vaultier (or) en snowboardcross. Au total, près de la moitié des médailles proviennent donc de ces nouveaux sports prisés par les moins de 25 ans.

Déceptions féminines

Dernière grosse tendance enregistrée à l’occasion des ces JO, la domination des hommes sur les femmes qui ne comptent que 3 médailles (sur 15). A celles de Marie Martinod et Chloé Trespeuch vient en effet s’ajouter le podium fraîcheur de la jeune Coline Mattel au saut à skis. En 2010, le sexe (dit) faible comptait pour presque la moitié des récompenses (5 médailles sur 11).

Certaines têtes d’affiche étaient absentes (Tessa Worley, Marion Rolland) mais d’autres ont déçu à l’image des biathlètes (Marie-Laure Brunet, Marie Dorin qui revenait de blessure, Anaïs Bescond). Et Ophélie David n’a pas obtenu la récompense que son immense carrière méritait sur le skicross. Chez les hommes, les déceptions sont moins nombreuses avec surtout Guilbaut Colas (ski de bosses, fin de carrière après sa blessure), Thibaut Fauconnet (short track, courte piste) et Sylvain Dufour (en snowboard, slalom parallèle).

Vidéo: Retour sur les Jeux des Français