Anneaux Olympiques
Les anneaux Olympiques | AFP

JO 2026: le gouvernement suédois apporte son soutien à la candidature de Stockholm-Åre

Publié le , modifié le

Le gouvernement suédois a décidé d'apporter son soutien et ses garanties à la candidature de Stockholm-Åre pour l'organisation des Jeux olympiques d'hiver 2026, a annoncé mardi la ministre des Sports, Amanda Lind. "Nous allons donner les garanties de l'État nécessaires pour organiser les JO en Suède et permettre au SOK [le Comité olympique suédois, ndlr] de finaliser sa demande", a déclaré la ministre à la télévision publique suédoise. La Suède a accueilli des JO d'été en 1912 (Stockholm), mais jamais des JO d'hiver.

Le gouvernement prendra notamment en charge la sécurité aux frontières, des activités en dehors des stades et certaines questions relatives aux visas, a précisé à l'AFP une source officielle. Face à l'Italienne Milan-Cortina, la candidature de la ville scandinave se veut vertueuse: un budget modique de 13,1 milliards de couronnes (1,2 milliard d'euros), financé à hauteur de 9 milliards par le CIO, le reste par des fonds privés, et la construction d'infrastructures limitée.

"L'argent des contribuables ne sera pas mis à contribution pour l'organisation des Jeux", assure Boris Vasic, porte-parole du ministère des Sports. Il s'agissait du dernier obstacle pour SOK, qui doit soumettre vendredi sa candidature officielle au Comité international olympique. "Le soutien du gouvernement est essentiel à la fois pour le travail de sécurité, mais aussi parce qu'il s'agit de quelque chose qui va rassembler toute la Suède", s'est félicité Richard Brisius, responsable de la campagne Stockholm-2026.

Le vote pour départager les deux candidatures est prévu le 24 juin à Lausanne. Pour la Suède, qui a accueilli les JO d'été à Stockholm en 1912, il pourrait s'agir des premiers Jeux d'hiver de son histoire. Les épreuves se tiendraient sur trois sites: Stockholm, Åre (ouest), pour le ski alpin, et Falun (centre) pour le combiné nordique et le saut à ski. Les organisateurs prévoient également de délocaliser les épreuves de bobsleigh, skeleton et luge à Sigulda (Lettonie).

AFP