JO 2024: Rome est "loin d'être prête"

JO 2024: Rome est "loin d'être prête"

Publié le , modifié le

Virginia Raggi, candidate du Mouvement 5 Étoiles (MSS) aux élections municipales à Rome, a estimé mardi que la capitale italienne était "loin d'être prête" à accueillir les jeux Olympiques en 2024. "Rome est aujourd'hui une ville à genoux, où s'occuper des trous sur la voirie est devenu un projet de gouvernement", a déclaré Raggi, dont le parti est aujourd'hui le deuxième d'Italie. "L'argent du CIO ne suffirait pas à couvrir tous les travaux et lever des fonds supplémentaires revient à hypothéquer l'avenir des habitants", a-t-elle ajouté.

"Nous avons une dette qui s'élève à 13 milliards d'euros et nous pensons organiser les jeux Olympiques ? Peut-être qu'il vaut mieux se consacrer aux problèmes habituels et, plus tard, quand la ville sera prête, se pencher sur les Jeux", a-t-elle ajouté.

"Aujourd'hui, je pense que nous sommes loin d'être prêts", a conclu Raggi, une avocate de 37 ans qui pourrait, selon les sondages, atteindre le second tour voir l'emporter lors du scrutin en juin.

La candidature de Rome pour les Jeux de 2024 a le soutien du chef du gouvernement Matteo Renzi.

Trois autres villes sont en lice pour organiser les JO-2024: Budapest, Los Angeles et Paris. La ville hôte sera désignée en septembre 2017 à Lima.

AFP