Le logo de la candidature de Boston
Le logo de la candidature de Boston | .

JO-2024: Boston renonce à sa candidature

Publié le , modifié le

Alors que les villes candidates à l'organisation des Jeux Olympiques 2024 doivent se positionner avant le 15 septembre prochain, le comité olympique américain a indiqué que la ville de Boston renonçait à sa candidature. Cette décision a fait suite à la décision du maire de la ville de signer un document clé pour la candidature de sa ville, s'inquiétant des conséquences pour les contribuables. Ce coup de frein de la part de l'édile, qui va d'ailleurs dans le sens de ses administrés plutôt réticents à l'aventure olympique, a donc été fatal au projet.

"C'est un engagement que je ne peux pas prendre sans l'assurance que Boston  et ses résidents seront protégés", avait déclaré le maire Marty Walsh, expliquant qu'il refusait de "signer une garantie qui utilise l'argent des contribuables pour payer pour les jeux Olympiques". "Je refuse d'engager la responsabilité de Boston pour des dépassements des coûts... Si s'engager à signer une garantie aujourd'hui est nécessaire pour avancer, alors Boston ne convoite plus les jeux Olympiques et les jeux Paralympiques de 2024", avait-il insisté.

Cette décision intervenait alors même que le comité olympique américain (USOC) ne semblait pas particulièrement déterminé à promouvoir la ville du Massachusetts. Par ailleurs, le soutien populaire sur le terrain était minoritaire (53% d'opinions défavorables). Le maire de Boston a donc rebondi sur ces impressions négatives et sur les conséquences pour sa population pour finalement renoncer. "Nous n'avons pas été en mesure d'obtenir le soutien d'une majorité des  citoyens de Boston pour accueillir les jeux Olympiques de 2024 et les Jeux paralympiques", a d'ailleurs constaté Scott Blackmun, le patron de l'USOC. "Par conséquent, l'USOC ne pense pas que Boston, avec le niveau de soutien actuel, serait en mesure de l'emporter face aux autres candidatures". Le Comité américain pourrait alors pousser une autre candidature, on parle de Los Angeles, ou tout simplement renoncer. Il se donne jusqu'en août pour prendre une décision. 

Le CIO incite les USA à candidater

Du coté du CIO, l'appel est clair pour une candidature américaine: "Nous sommes confiants dans le fait que les Etats-Unis feront le bon choix  et qu'ils pourront présenter une candidature forte d'ici au 15 septembre", a-t-il indiqué. "L'USOC a dit clairement qu'il souhaitait voir une ville américaine  accueillir les jeux Olympiques 2024", a ajouté le CIO dans un communiqué. "Nous en sommes encore à la phase d'invitation et c'est exactement à cela  que sert cette phase, à permettre aux Comité nationaux olympiques (CNO) et aux  villes d'étudier de possibles candidatures"

Outre Boston, Paris, Toronto, Hambourg, Budapest et Rome ont fait part de leur intention de se présenter sur la ligne de départ; la décision concernant la ville hôte choisie sera prise à l'été 2017.

Christian Grégoire