JO 2018 - Super G : Matthias Mayer encore à l'heure olympique

JO 2018 - Super G : Matthias Mayer encore à l'heure olympique

Publié le , modifié le

Aux JO, un Maier peut en cacher un autre. Vingt ans après Hermann Maier, Matthias Mayer a apporté le titre olympique du Super G à l'Autriche. Sacré en descente il y a quatre ans, l'Autrichien a dominé la course de PyeongChang devant le Suisse Beat Feuz et le Norvégien Kjetil Jansrud. Le Français Blaise Giezendanner échoue au pied du podium.

Destins croisés. Hier, Aksel Lund Svindal était le premier skieur à remporter les deux disciplines de vitesse aux JO, le super G en 2010 puis la descente. Cela a donné des idées à Matthias Mayer, doré en descente à Sotchi il y a quatre ans. Malgré une concurrence acharnée, l’Autrichien a relevé le défi et redoré le blason autrichien. En argent hier derrière Svindal, Kjetil Jansrud avait prolongé l’instant norvégien sur quelques dossards, surtout en Super G où l’équipe de Norvège a claqué cinq fois l’or depuis l’introduction de cette course en 1988. Les Norvégiens restaient même sur quatre titres consécutifs. On imaginait déjà Jansrud, lauréat en 2014, conserver son « précieux ».

C’était avant le passage des costauds Matthias Mayer et Beat Feuz. Ces deux « Messieurs » du ski alpin ont découpé la piste comme ils pourraient débiter des arbres. Et le chrono est tombé ! L’or pour l’Autrichien en 1’24’’44 et l’argent pour le Suisse (2e à 13/100e). "Deux fois champion olympique, on en rêve. Mais quand ça vous tombe dessus, vous avez du mal à réaliser", a réagi Mayer.

La course en or de Matthias Mayer

Victime collatérale de ce match à distance : Blaise Giezendanner. Sans complexe, le Français s’était payé le luxe de prendre momentanément la 2e place devant Svindal. « Je n’ai pas réfléchi, je ne suis là que pour ça », a expliqué Giezendanner. Quand on devance le Norvégien en super G, le podium n’est jamais très loin. Aujourd’hui, il était une place devant à 20/100e. Rageant !

Blaise Giezendanner au pied du podium

Classement final du Super-G messieurs

1. Matthias Mayer (AUT) 1:24.44
2. Beat Feuz (SUI) 1:24.57
3. Kjetil Jansrud (NOR) 1:24.62
4. Blaise Giezendanner (FRA) 1:24.82
5. Aksel Lund Svindal (NOR) 1:24.93
6. Vincent Kriechmayr (AUT) 1:25.13
7. Dominik Paris (ITA) 1:25.18
8. Andreas Sander (GER) 1:25.21
9. Dustin Cook (CAN) 1:25.23
10. Bostjan Kline (SLO) 1:25.36
11. Hannes Reichelt (AUT) 1:25.40
12. Thomas Dressen (GER) 1:25.51
13. Aleksander Aamodt Kilde (NOR) 1:25.71
14. Ryan Cochran-Siegle (USA) 1:25.72
15. Adrien Théaux (FRA) 1:25.76
...
18. Maxence Muzaton (FRA) 1:26.08
19. Brice Roger (FRA) 1:26.10

Xavier Richard @littletwitman