Le vent souffle sur Pyeongchang
Le vent souffle sur Pyeongchang | Dimitar DILKOFF / AFP

JO 2018 : Le vent menace toujours la descente masculine

Publié le , modifié le

Le dernier entraînement a pu se dérouler comme prévu samedi mais le vent, annoncé par le jury à plus de 70 km/h, menace toujours la descente hommes des jeux Olympiques de Pyeongchang programmée dimanche à 11h00 locales (2h00 GMT).

"Le temps dimanche sera en partie couvert avec un vent fort soufflant de 50 à 72 km/h et une température de - 6 degrés", a annoncé le jury. Le jury prendra à 10h00 (1h00 GMT) dimanche la décision de maintenir ou non le départ à 11h00, a précisé Markus Waldner, directeur du circuit masculin, lors de la réunion des équipes.  En fonction des conditions, les organisateurs pourront décider de maintenir l'horaire, de retarder le départ de la course ou de la reporter. "Si la décision est prise de reporter la course, une réunion d'urgence se tiendra aussitôt pour décider d'un jour de remplacement", a ajouté M. Waldner.

Le premier jour "théoriquement" disponible pour reprogrammer la descente est lundi, a précisé la Fédération internationale de ski, en charge de l'organisation. "Mais les prévisions météo sont mauvaises pour lundi. Le premier jour disponible serait alors mercredi", a précisé la FIS. Le programme de la semaine à venir est chargé pour les spécialistes de la vitesse avec dimanche la descente, puis le combiné mardi et le super-G jeudi. A l'issue du tirage au sort effectué samedi, l'Autrichien Hannes Reichelt a hérité du dossard N.1, le Suisse Beat Feuz, l'un des grands favoris du dossard 7.

Le champion olympique en titre, l'Autrichien Matthias Mayer, partira en 3e position et les deux Norvégiens Aksel Lund Svindal et Kjetil Jansrud ont hérité respectivement des dossards 9 et 17. L'Autrichien Vincent Kriechmayr a signé samedi le meilleur temps du troisième et dernier entraînement de la descente.

AFP