Martin Fourcade
En patron, Martin Fourcade a donné la victoire à l'équipe de France. | AFP

JO 2018 - Le programme du vendredi 23 février: Fourcade pour un 6e titre olympique

Publié le , modifié le

A trois jours de la clôture des jeux Olympiques de PyeongChang, la journée du vendredi 23 février pourrait offrir une nouvelle médaille à l'équipe de France. Et peut-être même une 6e en or à Martin Fourcade, avec l'épreuve de relais masculin du biathlon (à partir de 12h15). La journée sera également marquée par les demi-finales du tournoi masculin de hockey-sur-glace, et notamment la première opposant à 8h40 (en France) la République tchèque, tombeuse des Etats-Unis en quarts, à la Sélection olympique d'athlètes russes.

Le programme du vendredi 23 février (en heures locales et françaises)

(10h00, 02h00) Patinage artistique: dames, programme libre avec Maé-Bérénice Méité
(11h30, 03h30) Ski acrobatique: skicross dames qualifications avec Alizée Baron et Marielle Berger-Sabbatel
(13h15, 05h15) Ski acrobatique: skicross dames finale avec Alizée Baron et Marielle Berger-Sabbatel (si qualifiées)
(15h35, 07h35) Curling: match pour la 3e place messieurs
(16h40, 08h40) Hockey sur glace: demi-finale messieurs République tchèque - Sélection olympiques de Russie
(19h00, 11h00) Patinage de vitesse: 1.000 m messieurs
(20h00, 12h00) Curling: demi-finales dames Corée du Sud - Japon et Suède - Grande-Bretagne
(20h15, 12h15) Biathlon: relais messieurs (4 x 7,5 km) avec quatre biathlètes à choisir parmi Simon Desthieux, Quentin Fillon Maillet, Martin Fourcade, Simon Fourcade, Antonin Guigonnat et Emilien Jacquelin
(21h10, 13h10) Hockey sur glace: demi-finale messieurs Canada - Allemagne

Les Français engagés

2h00 - Patinage artistique: dames, programme libre avec Maé-Bérénice Méité
3h30 - Ski acrobatique: skicross dames qualifications avec Alizée Baron et Marielle Berger-Sabbatel
12h15 - Biathlon: relais messieurs (4 x 7,5 km) avec quatre biathlètes à choisir parmi Simon Desthieux, Quentin Fillon Maillet, Martin Fourcade, Simon Fourcade, Antonin Guigonnat et Emilien Jacquelin

francetv sport @francetvsport