Thomas Bach, le président du CIO
Thomas Bach, le président du CIO | AFP - FABRICE COFFRINI

JO 2018 - Le CIO n'a toujours pas tranché le cas de la Russie

Publié le , modifié le

La commission exécutive du Comité international olympique (CIO) n'a toujours pas pris de décision concernant la réintégration de la Russie. "Aucune décision n'a été prise ce soir et les délibérations se poursuivront dimanche matin", a indiqué un porte-parole de l'instance après plus de 3h de discussions. Suspendue depuis le 5 décembre dernier et donc pour ces JO de PyeongChang, ce qui avait conduit une sélection olympique d'athlètes russes à défiler derrière le drapeau olympique, la Russie ne sait donc toujours pas si elle poura de nouveau défiler derrière son drapeau lors de la cérémonie de clôture. Les deux cas de dopages (curling et bobsleigh) d'athlètes russes en Corée du Sud pèsent sans doute dans les discussions.

Suspendue depuis le 5 décembre 2017 du mouvement olympique et donc des JO de PyeongChang à la suite du scandale de dopage organisé dans le pays durant les Jeux de Sotchi en 2014, la Russie reprendra-t-elle sa place dans le concert international ? Rien n'est encore acquis. "Il y a une discussion au sein de la commission exécutive et c'est ce que nous voulons", a déclaré Mark Adams, le porte-parole du CIO. 

"Les délibérations se poursuivent et la réunion de la commission exécutive reprendra demain dimanche à 8h", a précisé Mark Adams, ajoutant également que le groupe de mise en oeuvre et d'évaluation sur la Russie a pu exposer ses travaux devant la commission, afin de l'aider à prendre une décision. Une fois que la commission exécutive aura émis une recommandation, celle-ci sera mise au vote pour adoption lors de la session du CIO, dimanche matin. Si elle décidait de lever la suspension, la Russie pourrait envisager de participer à la cérémonie de clôture derrière son drapeau. 

Première nation au palmarès des médailles voici quatre ans à Sotchi, la Russie n'a pu envoyer que 168 athlètes sous la bannière olympique à PyeonChang. Pour 16 médailles, dont 1 seule en or.