Ligety, Bjoerndalen, Ahn et Bjoergen
Ligety, Bjoerndalen, Ahn et Bjoergen | DR

JO 2018 / Le baroud d’honneur des légendes vieillissantes

Publié le , modifié le

Ole Einar Bjoerndalen (43 ans, biathlon), Marit Bjoergen (37 ans, ski de fond), Ted Ligety (33 ans, ski alpin), Viktor Ahn (31 ans, short-track), à eux quatre ces athlètes cumulent pas moins de 22 titres olympiques et 33 podiums ! Leur âge avancé laisse penser, même si avec ce genre d’athlètes il faut se méfier, que Pyeongchang serait le théâtre de leur dernière danse au niveau olympique. L’histoire du sport se nourrit du destin incroyable de ces légendes, c’est pourquoi on leur souhaite une ultime sortie réussie.

Ted Ligety

Ted Ligety
Ted Ligety

Ted Ligety n'est pas, à proprement parlé, une star des Jeux Olympiques d'hiver. En tout cas pas encore. Il est en tout cas l'un des meilleurs géantistes de l'histoire. Entre 2011 et 2015, l'Américain est même resté invaincu en grand championnat (Mondiaux 2011, 2013 et 2015 et JO 2014). Absent en 2017 à Saint-Moritz, il a cédé son titre à Marcel Hirscher, l'autre ogre de la discipline. Aux JO, Ted Ligety possède deux médailles d'or (Géant en 2014 et Combiné en 2006), ce qui fait de lui le skieur le plus titré en activité. Avec un nouveau titre, il pourrait même rejoindre des légendes comme Alberto Tomba et Jean-Claude Killy. Avec deux titres, il égalerait le record de Kjetil André Aamodt. Pas mal comme objectif pour une sortie.

Viktor Ahn

Viktor Ahn
Viktor Ahn

L'histoire de Viktor Ahn est particulière. Né à Séoul voilà 31 ans, la légende du short-track a remporté par six fois l'or olympique mais sous deux... bannières différentes. A Turin  (2006), il domine le 1 000 m, le 1 500m et le relais pour la Corée du Sud. En 2010, il est absent à Vancouver mais il est présent à Sotchi en 2014. Il y remporte  l'or sur 500m, 1 000m et le relais pour la Russie. "Si j'arrive à faire de mon mieux à Pyeongchang (...), si je suis satisfait d'un travail bien fait là-bas, je peux prendre ma retraite”, déclarait-il en 2016. Notons que le Russe n'a jamais terminé une course en dehors du podium aux JO. Une série ahurissante à perpétuer à Pyeongchang dans son "ancien pays".

Marit Bjoergen

Marit Bjoergen
Marit Bjoergen

Six titres olympiques, 18 mondiaux, 12 globes de la Coupe du monde et 110 victoires dans celle-ci, le palmarès de Marit Bjoergen est ahurissant. Ajoutez à cela que la Norvégienne de 37 est médaillée aux Jeux Olympiques depuis 2002 - elle n'est d'ailleurs jamais revenue bredouille des JO - et vous obtenez l'une des athlètes les plus incroyables de l'histoire des sports d'hiver. De Sotchi, Bjoergen était revenue avec trois médailles d’or, elle a encore amélioré ce score aux Mondiaux de Lathi (Finlande) cette année (4 titres), preuve qu’à 37 ans, celle qui a été récemment désignée sportive préférée des Norvégiens est encore la reine de sa discipline.

Ole Einar Bjoerndalen​ 

Ole Einar Bjoerndalen
Ole Einar Bjoerndalen

Le doyen de cette liste : 43 ans ! Voilà plus de vingt ans que le Norvégien trimballe sa grande carcasse sur les JO (il était présent en 1994 à Lillehammer), les Mondiaux (1995 à Antholz) et la Coupe du monde (première apparition en 1992-1993). Depuis 1998 et les Jeux de Nagano, "OEB" st toujours revenu avec au moins un titre olympique. Son palmarès aux Jeux est le suivant : huit titres, quatre médailles d'argent et une de bonze, ce qui fait de lui l'athlète le plus titré aux JO d'hiver (en compagnie de Bjorn Darlhie le skieur de fond) mais aussi le plus médaillé. Mieux, tous JO confondus, il n'est devancé que par Phelps, Latynina et Andrianov au nombre de médailles. Un titre et il rejoindrait ls légendes, Lewis, Spitz, Nurmi et Latynina à la deuxième place loin derrière la légende Phelps. Même si on a du mal à y croire, rien n'est impossible pour Ole Einar Bjoerndalen !