JO 2018
17 agences nationales antidopage réclament l'exclusion de la Russie pour les JO 2018 | Tetsu Joko / Yomiuri / The Yomiuri Shimbun

JO 2018: l'Allemagne prendra une décision "en temps utile"

Publié le , modifié le

L'Allemagne étudiera "en temps utile" la question de l'envoi d'une équipe sportive aux jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang en Corée du Sud, alors que la France et l'Autriche ont évoqué la possibilité de se retirer en raison des tensions régionales, a indiqué vendredi le gouvernement.

"Une décision sur l'envoi d'une équipe allemande aux jeux Olympiques et Paralympiques d'hiver 2018 à PyeongChang sera évaluée en temps utile par le gouvernement, le comité national olympique et les autorités compétentes de sécurité", a répondu vendredi le ministère de l'Intérieur allemand (compétent pour les sports) à une question de l'agence sportive SID, filiale de l'AFP. Jeudi, la ministre française des Sports Laura Flessel avait assuré que "si ça s'envenime et qu'on n'arrive pas à avoir une sécurité affirmée, notre équipe de France (restera) ici". Vendredi, c'est l'Autriche, nation majeure des sports d'hiver, qui a également émis des réserves par la voix du président de son comité olympique Karl Stoss: "Si la situation se dégrade et la sécurité de nos sportifs n'est plus garantie, nous n'irons pas en Corée du Sud", a-t-il dit en écho aux propos de Mme Flessel.

Les Jeux sont programmés du 9 au 25 février à Pyeongchang, une ville située à 80 km de la frontière avec la Corée du Nord. Les tensions sont vives dans la péninsule coréenne et la région en raison d'essais nucléaires et de tirs de missiles balistiques intercontinentaux effectués par Pyongyang, et d'une surenchère verbale dans les menaces entre le régime Nord-Coréen et les Etats-Unis.

AFP