Martin Fourcade 2018 épreuve relais masculin

JO 2018 : La Suède sacrée, pas de 6e médaille pour le biathlon français

Publié le , modifié le

Le biathlon termine donc ces Jeux Olympiques de PyeongChang sans une 6e médaille. Le relais masculin, emmené par Martin Fourcade, termine cinquième. La Suède, bien emmenée par Samuelsson et Lindstroem, remporte le titre devant la Norvège et l'Allemagne.

Martin Fourcade n’est pas Superman. L’équipe de France avait les moyens, sans doute, de viser le podium. Et ce, bien que les collectifs norvégiens et allemands semblent légèrement au-dessus du lot. Simon Desthieux, Emilien Jacquelin (préféré à Quentin Fillon-Maillet), Antonin Guigonnat et Martin Fourcade avaient pour objectif de ramener une 16e médaille aux Tricolores. Une performance qui aurait constitué un nouveau record.

Le podium est pourtant compromis dès le premier relais. Bien parti, Simon Desthieux connaît de gros problèmes au tir. C’est en 15e position et avec près d’1’50 de retard sur la tête de course qu’il franchit la ligne. Emilien Jacquelin, 22 ans, réalise de bonnes prestations au tir. Mais le jeune Français craque légèrement sur les skis et laisse la place à Martin Fourcade en 12e position, à 1’43 de la tête de course dominée par les Tchèques.

Le quadruple champion olympique tente alors une remontée, pendant qu’au même moment Johannes Boe fait une énorme démonstration sur les skis et au stand de tir. Mais voilà, Martin Fourcade a beau être le sportif français le plus titré aux Jeux Olympiques, il n’est pas Superman. Un relais se gagne et se perd en équipe. Le Français réalise à son tour plusieurs fautes sur le stand de tir, et voit la médaille s’éloigner. Anthonin Guigonnat part à son tour, en 7e position.

Plus de deux minutes devant, le duel Lindstroem – Svendsen tient toutes ses promesses dans la lutte pour la médaille d’or. C'est finalement le Suédois qui prend le dessus sur le tir debout, en réalisant un sans-faute. Svendsen craque totalement, et repart avec 40 secondes de retard. 

Le vent fort rend très difficile les conditions de tir, ce qui explique les énormes écarts entre les équipes. Ce qui n'empêche pas la Suède de remporter cette dernière épreuve du biathlon. Elle glane la médaille d'or devant  la Norvège et l'Allemagne. La France termine finalement cinquième, avec 3'26 de retard.

Le biathlon français achève ainsi ces Jeux avec cinq médailles, dont trois en or. Un bilan exceptionnel qui, s'il n'efface pas cette contre-performance, permet de relativiser quelque peu cette absence du podium.