Ophélie David conf de presse France JO 2018
La Française Ophélie David, spécialiste du skicross et doyenne des Bleus à PyeongChang. | FRANCK FIFE / AFP

JO 2018 : Blessée à l'entraînement, Ophélie David (skicross) "tire sa révérence"

Publié le , modifié le

Triste fin de carrière pour la doyenne des Bleus Ophélie David. La spécialiste du skicross, âgée de 41 ans, a été victime, ce lundi à l'entraînement, d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche, associée à une lésion méniscale du ménisque interne. La skieuse de l'Alpe d'Huez, championne du monde en 2007 et septuple vainqueur de la Coupe du monde, ne pourra pas aller chercher, ce vendredi 23 février, cette médaille olympique qu'elle voulait tant. "Je tire ma révérence sur ça [...] C'est nul de finir comme ça", a-t-elle déclaré en fin de journée.

Il y a deux jours, Ophélie David nous confiait vouloir arrêter sa carrière juste après PyeongChang. Ce lundi 19 février, son rêve s'est écroulé. A l'entraînement sur la piste de skicross du Bokwang Park, la doyenne des Bleus (41 ans) a lourdement chuté. Après divers examens médicaux, le verdict est tombé : elle souffre d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche, associée à une lésion méniscale du ménisque. L'Iséroise s'est confiée à nos confrères de SkiChrono, confirmant la fin de sa carrière : "Je tire ma révérence sur ça [...] C'est nul de finir comme ça."

Des débuts... en ski alpin !

Jusqu'à ce dénouement, son parcours a toujours imposé le respect. Maman d'une petite Lilou déjà amoureuse du skicross, Ophélie David a mis bien longtemps avant de raccrocher les skis. "Je prends toujours autant de plaisir aujourd'hui qu'à 20 ans" nous avait-elle confié il y a un mois. Plus improbable, la native de Cucq, dans le Pas-de-Calais, a dû attendre 16 ans pour participer à nouveau à des Jeux Olympiques. D'origine hongroise du côté de son père, elle avait pu goûter, pour la première fois, à la folie des Jeux de Lillehammer en 1994... en ski alpin pour la Hongrie !

La malédiction olympique

Mais quelques années plus tard, c'est vers le freestyle qu'elle se tourne. Dès sa troisième saison au plus haut niveau, en 2004, elle parvient à remporter le globe de cristal en skicross. Un palmarès exceptionnel se dessine : quadruple vainqueur des prestigieux X-Games, championne du monde (2007) et septuple lauréate de la Coupe du monde en skicross, elle devient une légende mondiale de sa discipline en remportant tout ce qui se présente à elle. Ou presque ! En effet, un seul manque à son tableau de chasse : une médaille olympique. Mise hors-course après une chute à Vancouver (2010) et au pied du podium il y a quatre ans en Russie, Ophélie David se sent "maudite". Cette fois-ci, c'est une grave blessure qui l'empêche de réaliser son rêve olympique. Injuste, tant l'athlète, tout comme la femme, était appréciée de tous.

De notre envoyé spécial à PyeongChang.

Quentin Ramelet @Quentin_Ramelet