Martin Fourcade porteur d'or et d'espoir aux JO 2018
Martin Fourcade porteur d'or et d'espoir aux JO 2018 | FRANCK FIFE / AFP

JO 2018 : La délégation française à mi-chemin de son objectif avec 10 médailles

Publié le , modifié le

Après neuf jours de compétition, la France compte 10 médailles. Soit la moitié de l’objectif fixé par la délégation française. Le cap des 20 breloques semble difficile à atteindre. Mais le record de 15 médailles, obtenu à Sotchi est beaucoup plus tenable. Mieux, il ne manque plus qu’un titre pour que PyeongChang 2018 devienne l’édition la plus prolifique en or.

4 médailles d’or, 2 d’argent et 4 de bronze. Ils sont nombreux à avoir porté le drapeau tricolore sur le podium olympique. À mi-parcours, Martin Fourcade (à 2 reprises), Perrine Laffont, Pierre Vaultier l'ont hissé avec l'or autour du cou. L'objectif fixé avant les Jeux par la délégation française, un total de 20 médailles semble compliqué à atteindre au vue des projections. Mais les Bleus ont tout de même deux records réalisables.

Il ne faut plus qu'un titre à la délégation tricolore pour pouvoir battre le record de médailles d'or en une seule édition, actuellement de 4 (1968, 2002 et 2014) et le record de Sotchi , 15 médailles, peut tomber bien avant l'objectif des vingt.

3 nouvelles chances de titre

En patinage, le couple Gabriella Papadakis / Guillaume Cizeron enchaîne les records du monde cette saison. 2e à l'issue du libre, le couple est favori pour remporter le titre olympique et passer devant le couple Tessa Virtue et Scott Moir. En ski halfpipe, Marie Martinod, médaillée d’argent à Sotchi, s’est qualifiée sans aucune difficulté pour la finale avec le 2e meilleur score. La vice-championne du monde peut  à nouveau décrocher une breloque, d'or ? Emmenée par Martin Fourcade, les relais du biathlon peuvent aussi espérer beaucoup.

Les autres espoirs tricolores

Ils sont beaucoup à pouvoir prétendre à un podium olympique. En skicross, il y a autant de chances de breloques chez les hommes et chez les femmes. Jean-Frédéric Chapuis tentera de conserver son titre. Championne du monde en 2017, l'équipe de France de ski pourrait à nouveau accrocher l'une des trois premières places. En ski halfpipe, Kevin Rolland espère faire mieux qu'à Sotchi. Le médaillé de bronze de ces derniers Jeux a failli ne pas participer voir PyeongChang, après une grosse chute à l'entraînement.  Enfin Alexis Contin, en retrait depuis le début de la compétition, sera un des grands favoris pour une médaille à la mass start, en patinage de vitesse.

En faisant une projection sur les dernières chances à venir, la délégation française peut prétendre à au moins sept médailles de plus, soit ce qu'il faut pour battre le record de Sotchi mais encore insuffisant pour atteindre l'objectif.

Guillaume Gorgeu @g_gorgeu