Sofia Goggia
Sofia Goggia a dompté la piste | Dimitar DILKOFF / AFP

JO 2018 : Goggia reine de la descente

Publié le , modifié le

L'Italienne Sofia Goggia a remporté la descente dames en devançant la Norvégienne Ragnhild Mowinckel, déjà en argent sur le super G, et la reine de la discipline, l'Américaine Lindsey Vonn. Thiffany Gauthier termine meilleure Française à la 13e place.

Le compteur de médaille d'or olympique de Lindsey Vonn reste donc bloqué à deux, dont une seule en or. Une anomalie, presque une hérésie, au regard du talent et du palmarès de l'Américaine en Coupe du monde. Cette fois la skieuse du Colorado n'a pas démérité mais elle n'aura pas dégagé l'impression de puissance et de facilité qui la caractérise habituellement. 

Bonne joueuse, Vonn a toutefois chaleureusement félicité la vainqueur du jour, sa rivale et néanmoins amie Sofia Goggia. Présentée comme la principale outsider de l'américaine, l'Italienne, déjà deux victoires cette saison en Coupe du monde, a placé le curseur à des hauteurs infranchissables pour le reste de la meute.

Seule Ragnhild Mowinckel a a réussi à faire passer un frisson dans l'échine de la Transalpine de 25 ans mais la Norvégienne, battue par la surprenante Ledeka dans le Super G, doit là aussi se contenter de l'argent derrière Goggia, première Italienne championne olympique de descente.

francetv sport @francetvsport