Martin Fourcade au tir couché
Martin Fourcade vise le doublé olympique sur l'individuelle | HENDRIK SCHMIDT / dpa-Zentralbild / DPA

JO 2018 - Fourcade pour dépasser Killy

Publié le , modifié le

Si la course individuelle masculine des 20 kilomètres du biathlon n’est pas reportée, balayée par le vent, Martin Fourcade a rendez-vous ce midi avec l’Histoire pour la défense de son titre olympique. Au regard des statistiques, le Français a de grandes chances de glaner sa quatrième médaille d’or aux Jeux Olympiques et de pouvoir devenir l'athlète français le plus titré des Jeux Olympiques d'hiver, devant Jean-Claude Killy. Huitième du sprint dimanche et vainqueur de la poursuite lundi, le catalan entend bien poursuivre sa quête olympique.

Le champion français s’élance pour la troisième fois de ces JO de Pyeong-Chang. Bel et bien pour aller chercher une nouvelle breloque dorée.

Plus ancienne course dans l’histoire du biathlon, l’individuelle hommes c’est 20 kilomètres de parcours, quatre séances de tir (couché, debout, couché, debout). A chaque erreur de tir, une pénalité d’une minute s’applique au coureur. C’est donc une course qui favorise les bons tireurs, dont Martin Fourcade entrainé par la gâchette Franck Badiou, vice-champion olympique de tir à la carabine en 1992 à Barcelone. Auteur d’un remarquable 19 sur 20 lors de la poursuite, le natif des Pyrénées-Orientales affiche 90% de réussite au tir sur cette épreuve depuis les JO de Sotchi en 2014. Le biathlète français reste d’ailleurs sur une victoire magistrale en Coupe du Monde lors de l’individuelle de Ruhpolding (ALL) en janvier dernier. Il avait surclassé la concurrence, essentiellement sur les skis, reléguant son éternel adversaire de la saison, le Norvégien Johannes Boe, à une minute.

La course pourrait se jouer sur la vitesse. Si Johannes Boe a été plus rapide sur les skis depuis le début de saison, c’est bien Martin Fourcade qui domine sur ce point depuis le début des JO de Pyeong-Chang. Il a signé le meilleur temps aussi bien lors du sprint que lors de la poursuite. Au-dessus de la concurrence allemande et norvégienne au niveau de l’endurance, le triple champion olympique ne peut que briller.

Plus le challenge est important, plus Fourcade impressionne

Même s’il dit ne rien avoir à prouver, Martin Fourcade est galvanisé par les courses historiques. Aller chercher un quatrième titre olympique et devenir l’athlète français le plus titré des JO d’hiver, devant Jean-Claude Killy, est forcément dans un coin de sa tête. Et quand Martin Fourcade défend un titre olympique, il réussit. Preuve en est, son doublé sur la poursuite lundi. Sur l’individuelle où il est triple champion du Monde, le biathlète ne cherchera qu’à répéter le même scénario.

François Mallet 

France tv sport