Le saut d'Aksel Lund Svindal
Le saut d'Aksel Lund Svindal | Dimitar DILKOFF / AFP

JO 2018 - Descente : L'âge d'or pour Aksel Lund Svindal

Publié le , modifié le

A 35 ans, Aksel Lund Svindal a remporté le titre olympique de la descente à PyeongChang. Roi de la glisse, le Norvégien a fait parler sa technique pour s'imposer en 1'40"25. C'est presque un carton plein pour la Norvège avec la médaille d'argent de Kjetil Jansrud (2e à 12/100e). Beat Feuz, leader de la Coupe du monde de la discipline, prend la 3e place à 18/100e.

Aux JO, Aksel Lund Svindal a tout connu. Trois métaux différents, tous à Vancouver avec en point d’orgue le titre en Super G. le Norvégien ne pensait sûrement pas vivre un couronnement olympique en descente. A PyeongChang, ses talents de glisse et son expérience ont parlé. Sur un parcours où il fallait amener de la vitesse et surtout la conserver jusqu’en bas, Svindal a été maître en la matière. Il a été le seul dans le bas de la piste à flirter avec les 110 km/h. Même Beat Feuz, le taulier de la saison, qui avait placé la barre haute avec son dossard 5, lui a rendu 5 km/h. En bas, le chrono était logiquement en faveur du Norvégien. "C'est une grande émotion. Je n'arrive pas y croire, faire mieux que Kjetil Aamodt (2e en 1994) et Lasse Kjus (1998, 2002). C'est un jour aussi particulier avec ce doublé", s'est réjoui Svindal.

La descente en or de Svindal

Le seul à se rapprocher de son temps de référence fût son compatriote Kjetil Jansrud à qui il a manqué 12/100e pour lui chiper l’or. Les Norvégiens n’avaient jamais remporté de descente olympique, ils réalisent le doublé devant le géant suisse. "Perdre contre ces deux Norvégiens n'a rien d'infamant pour moi, ils s'imposent un peu partout depuis des années", a réagi Feuz. C'est la première fois qu'un skieur est sacré champion olympique dans les deux disciplines de vitesse (descente et super G). Et une fois n'est pas coutume, les favoris ont tous répondu présent le Jour J. Les Français eux n'ont pas réussi à se mêler à la lutte pour le podium. Le mieux classé est Brice Roger, 8e à 1"14. Les autres n'ont pas fait illusion. Johan Clarey (18e à 2"14), Maxence Muzaton (23e à 2"71) et Adrien Théaux (26e à 2"74) ont pris une claque sur cette piste où la glisse est si importante. Séance de rattrapage prévue samedi avec le Super G où Svindal visera le doublé.

Brice Roger reste positif

Xavier Richard @littletwitman