JO 2018: championne olympique en ski de bosses, Perrine Laffont ouvre le compteur des médailles françaises

JO 2018: championne olympique en ski de bosses, Perrine Laffont ouvre le compteur des médailles françaises

Publié le , modifié le

La jeune spécialiste de Freestyle, Perrine Laffont, 19 ans, a offert à la France sa première médaille, une médaille d'or, dans l'épreuve de ski-bosses, dimanche aux JO de Pyeongchang. Laffont a parfaitement su gérer la pression pour sortir son meilleur ski lors de la manche finale, pour s'imposer devant la Canadienne Justine Dufour-Lapointe et la Kazakh Yulia Galysheva.

Très attendue après la déception matinale de Martin Fourcade, le première médaille vient donc d'une discipline qui n'est pas la plus connue, mais qui a toujours ses aficionados tant elle est spectaculaire.  Discipline qui a souvent réussi au clan français. Le jeune Française, qui disputait ses deuxième Jeux, s'est montrée très sereine dans les deux premières manches, pour assurer sa qualification, avant de trouver le bon rythme et les meilleurs enchaînements pour s'imposer en finale.

Du talent et du travail

Surdouée des bosses, Perrine Laffont avait crevé l'écran lors des précédents JO, à Sotchi en 2014.   A 15 ans en Russie, l'âge limite pour participer aux JO, elle avait crée la sensation en signant le cinquième temps des qualifications, à peine un mois après ses débuts en Coupe du monde. Avant de craquer et de passer à côté de la finale. Pas cette fois, car avec avec l'étiquette de médaillable en puissance que ses excellents résultats des derniers mois lui ont collée, elle savait qu'elle ne pouvait pas passer à côté au moins d'un podium.

Chez cette Ariègeoise qui a aimé se "faire des bosses toute petite", et s'est vite aperçue qu'elle avait du talent, la compétition allait de soi.  Mais le talent ne fait pas tout, et Perrine Laffont, en vraie championne, a également su apprendre de ses erreurs et tirer profit de son expérience, de Sotchi notamment. Elle s'est entourée d'une préparatrice mentale, pour qu'elle lui donne des clés "pour (se) faciliter la tâche dès qu'elle se pose des questions". Il était presque évident que ce travail finisse par payer. Cela est d'autant plus valorisant que ce soit aux Jeux olympiques, qu'il s'agit là de la seule véritable vitrine permettant une exposition pour l'ensemble du ski acrobatique. 

Les larmes de Perrine Laffont, championne olympique en bosses
Les larmes de Perrine Laffont, championne olympique en bosses © DR

Le classement

1. Perrine Laffont (FRA) 78,65 pts
2. Justine Dufour-Lapointe (CAN) 78,56
3. Yulia Galysheva (KAZ) 77,40
4. Jakara Anthony (AUS) 75,35
5. Britteny Cox (AUS) 75,08

Perrine Laffont dans ses oeuvres

Christian Grégoire