JO 2018 : Ces stars qui ont marqué les Jeux
JO 2018 : Ces stars qui ont marqué les Jeux. | KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP

JO 2018 : Ces stars qui ont marqué les Jeux

Publié le , modifié le

Les Jeux olympiques touchent à leur fin. PyeongChang a mis en lumière plusieurs stars, endossant le rôle de héros ou de déçus. Du talentueux Shaun White à la jeune et surprenante Alina Zagitova, nous avons regroupé ceux et celles qui ont encré leurs noms. Sans oublier ceux qui sont entrés dans l’histoire du sport, comme le phénoménal Martin Fourcade.

Jamais deux sans trois pour Shaun White

La frustration de Sotchi en 2014 (4ème) n’étant plus qu’un mauvais souvenir, Shaun White, roi du half-pipe et double champion olympique à Vancouver en 2010, était devenu le favori de la compétition à PyeongChang. 

Après avoir réussi un très bon run, le scénario de Sotchi semble se répéter face au Japonais Ayumu Hirano. Cependant, « la tomate volante » (son surnom) ne perd pas son sang-froid et réalise un deuxième 1440, chose qu’il n’avait jamais validée en compétition.

Fin de règne pour les Canadiennes

Depuis l’apparition du hockey féminin aux JO en 1998, la rivalité entre les Américaines et les Canadiennes n’a jamais cessé. Les USA remportent le premier tournoi aux JO de Nagano et laissent leur titre aux Canadiennes en 2002 et jusqu’à Sotchi (2014). Depuis les hockeyeuses au drapeau étoilé sont en quête de sacre.

C’est un remake de la finale disputée il y a quatre ans. La star américaine Hilary Knight ouvre le bal en première période (1-0) mais les Canadiennes Haley Irwin et Marie-Philip Poulin font mouche pour passer devant (1-2). Les Américaines égalisent à sept minutes de la fin (2-2) et remportent la victoire suite aux tirs au but (3-2).

15 ans et championne olympique

C’est sur une interprétation d’Anna Karenin qu’Alina Zagitova fait vibrer le cœur des juges et qu’elle remporte la victoire aux dépens de sa partenaire d’entraînement et compatriote Evguenia Medvedeva (18 ans). Une prestation remplie d’émotion qui pousse la jeune Russe à pleurer à la fin de son programme.

Elle apporte la première médaille à la Russie lors de cette 14ème journée des JO.

Martin Fourcade dans le mille

Si la France a remporté 15 médailles, c’est en partie grâce au phénoménal Martin Fourcade. Avec 2 titres individuels et une victoire en relais mixte, le Pyrénéen entre dans la légende des Jeux. Il devient  le Tricolore le plus titré des Jeux Olympiques, été-hiver confondus.

Le phénoménal Martin Fourcade.
Le phénoménal Martin Fourcade. © FRANCK FIFE / AFP

Lyndsey Vonn sur les traces de Stenmark

Absente à Sotchi 2014 suite à une terrible blessure en février 2013, la reine des neiges n’a pas réussi à reconquérir son titre olympique de descente, obtenu lors des Jeux de Vancouver en 2010. Elle a dû attendre 2018 pour revenir dans la trace de son ancienne médaille d’or, mais l’ancienne championne a dû se satisfaire du bronze olympique dans sa discipline de prédilection.  

A 33 ans, l’Américaine devient la skieuse la plus âgée à monter sur un podium olympique. Mais sa carrière n’est pas terminée. Avec un total de 81 médailles en coupe du monde, elle souhaite battre le record du légendaire suédois Ingemar Stenmark, 86 succès à son palmarès. Elle a déclarée récemment : « Je n'arrêterai pas tant que je n'aurai pas battu le record, ça c'est certain, peu importe combien je souffre, mais j'espère vraiment que ça ne demandera qu'une saison de plus ! » A suivre…

L'ancienne championne Lyndsey Vonn a dû se satisfaire du bronze olympique.
L'ancienne championne Lyndsey Vonn a dû se satisfaire du bronze olympique. © EMMANUEL DUNAND / AFP

Chloe Kim 17 ans et aucune rivale ?

Malgré une qualification aux Jeux de Sotchi (2014), Chloe Kim reine de la poudreuse, n’avait pu y participer en raison de son jeune âge (13 ans). Aujourd’hui à 17 ans elle est sans rivale en halfpipe. Pour preuve son titre olympique dès sa première participation. Elle devient la plus jeune médaillée d’or de l’histoire du halfpipe féminin.

La jeune et surprenante Chloe Kim.
La jeune et surprenante Chloe Kim. © LOIC VENANCE / AFP

Hirscher dit adieu au triplé

Double champion olympique en géant et combiné à PyeongChang, affichant 50 victoires en coupe du monde, Hirscher part à la faute dès la première manche du slalom. A 28 ans l’Autrichien n’entre pas dans le cercle fermé des triples médailles d’or olympiques en ski alpin. L’Autrichien Toni Sailer et le Français Jean-Claude Killy.

Marcel Hirscher rate son départ lors du slalom des JO 2018.
Marcel Hirscher rate son départ lors du slalom des JO 2018. © ATSUSHI TAKETAZU / YOMIURI / THE YOMIURI SHIMBUN

Arthur Torres