Martin Fourcade saute sur l'or de la poursuite à PyeongChang
Martin Fourcade saute sur l'or de la poursuite à PyeongChang | FRANCK FIFE / AFP

JO 2018 – Cascade de reports, révolte de Fourcade, Wust puissance 5 : le bilan de la 3e journée

Publié le , modifié le

Une réponse de champion ! Au lendemain de sa 8e place lors du sprint, Martin Fourcade a remis les pendules coréennes à l’heure française. Comme à Sotchi, le Pyrénéen a remporté le titre de la poursuite, quelques heures après la médaille de bronze d’Anaïs Bescond. Une 3e journée des Jeux Olympiques de PyeongChang une nouvelle fois orangée après le titre de la Néerlandaise Ireen Wust, son 5e dans des JO.

Ici à PyeongChang… Si ça continue comme ça, Céline Géraud et Laurent Luyat vont se transformer en Pierre Fulla. L’ancien commentateur de France Télévisions était passé à la postérité lors des JO de Nagano qui avaient vu nombre d’épreuves reportées à cause de la météo. Il devait « jouer des claquettes » à l’antenne pour meubler en attendant le début des compétitions. En Corée du Sud, c’est le ski alpin qui pose le plus de problème. Après le report de la descente masculine hier, les organisateurs ont décidé de décaler le Slalom Géant dames. Les deux courses auront lieu jeudi matin ...si le vent s’est calmé.

Le Géant annulé à son tour

Martin Fourcade était lui en mode tornade. Frustré par son sprint en demi-teinte, le porte-drapeau de la délégation tricolore a balayé toute la concurrence lors de la poursuite. Galvanisé par le bronze obtenu par Anaïs Bescond un peu plus tôt dans la journée dans la poursuite féminine, Fourcade s'est lâché. Une petite erreur au tir en début de parcours et après ce fût parfait. Impérial sur les skis, le Pyrénéen a vite comblé son retard sur le duo allemand Schempp et Peiffer avant de les déposer. Le drapeau bleu-blanc-rouge, Fourcade l’a retrouvé en abordant la dernière ligne droite, très loin devant le suédois Samuelsson, 19 ans, qui n'avait jamais fait mieux que 13e en Coupe du monde, et l'Allemand Doll.

Le sacre de Martin Fourcade

C’est le troisième titre olympique du Français. Voilà Fourcade dans la légende des JO d’hiver aux côtés de Jean-Claude Killy, qui avait gagné 3 médailles d’or lors des JO de 1968. Seuls deux Français le devancent encore dans l’histoire des JO,  Christian d'Oriola et Lucien Gaudin, quatre fois champions olympiques. Il lui reste quatre courses pour les égaler voire les devancer.

Au lendemain du nouveau sacre de Sven Kramer, vainqueur pour la troisième fois de suite du titre sur 5000m en patinage vitesse, les Pays-Bas ont encore brillé sur l'anneau de vitesse de PyeongChang. Ireen Wust a en effet décroché l'or sur le 1500m, soit sa 5e médaille d'or aux JO (après le 3000m en 2006, le 15000 et le 3000m à Vancouver, l'équipe en 2014). Il s'agit de sa 10e médaille olympique, elle qui était en argent sur 3000m samedi. Elle devient ainsi la sportive néerlandaise la plus titrée aux JO et place son pays à la deuxième place du tableau des médailles.

Ireen Wust dans l'histoire des JO

Le tableau des médailles

JO 2018 – Cascade de reports, révolte de Fourcade, Wust puissance 5 : le bilan de la 3e journée
© DR
Xavier Richard @littletwitman