Hirscher lors de la 1re manche du slalom géant des JO 2018
Hirscher lors de la 1re manche du slalom géant des JO 2018. | MARTIN BERNETTI / AFP

JO 2018 : 2e médaille d’or pour Hirscher, Alexis Pinturault en bronze

Publié le , modifié le

Marcel Hirscher remporte le slalom géant des Jeux olympiques de PyeongChang devant Henrik Kristoffersen et Alexis Pinturault. Il s’agit de son 2e titre olympique en l’espace de cinq jours et écrit une ligne de plus à sa légende. Comme lors de la première manche, il a pris la mesure de la pente pour dérouler son ski, sans aucune difficulté. Le Norvégien a fait une remontée fantastique pour se hisser à la deuxième place. Enfin, Alexis Pinturault a tout lâché et décroche le bronze. Les autres Français font un tir groupé entre la 5e et la 7e place.

Une concurrence écrasée. Marcel Hirscher,  à l'image de sa saison, réalise une démonstration en slalom géant. L'Autrichien ou "la machine à gagner" ne skie vraiment pas sur la même planète. Deux crans au dessus, il met plus d'une seconde à son dauphin du jour. Quand on voit Hirscher évoluer sur la piste, on pourrait penser que la pente et la gravité n'existent pas, ou que c'est lui qui décide de leur intensité. 

La légende Hirscher à hauteur d'un autre mythe

Deux titres olympiques en une seule édition, deux Autrichiens l'ont déjà fait lors des 20 dernières années, dont le mythe Hermann Maier. Marcel Hirscher les rejoint et pourrait même les dépasser à l'occasion du slalom. Il serait alors dans la lignée de Jean-Claude Killy (1968) et d'un autre Autrichien Anton Sailer (1956), auteurs de trois titres en une seule édition. Sans médaille au début de ces Jeux, Hirscher a rectifié la seule ligne qui faisait tâche dans son palmarès et s'inscrit un peu plus comme le mythe vivant du ski alpin, dans les épreuves techniques. 

Hirscher écrase tout sur son passage

Derrière le champion, un autre monde

Henrik Kristoffersen, lui aussi auteur d'une parfaite deuxième manche, avec des courbes bien maîtrisées, termine à une honorable deuxième place (+1'27''). Alexis Pinturault a lui aussi tout lâché, à la limite de la faute. Une prise de risque qui lui permet de fermer le podium (3e, 1'31'').

La manche de folie d'Henrik Kristoffersen

Alexis Pinturault en bronze !

La concurrence est telle que les trois autres Français n'ont pas à rougir de leur beau tir groupé. Tous les Bleus au départ se placent dans le Top 10. Derrière Alexis Pinturault, ils se suivent entre la 5e et la 7e place. Thomas Fanara  est à 1'79'', Victor Muffat-Jeandet le suit à 1'81'' et Mathieu Faivre est à 1'95''. Prochain rendez-vous pour le ski alpin, la descente dames mercredi prochain, avec Lindsey Vonn qui voudra faire mieux.

Guillaume Gorgeu @g_gorgeu