JO 2016 - Vincent Collet milite pour Tony Parker comme porte-drapeau

JO 2016 - Vincent Collet milite pour Tony Parker comme porte-drapeau

Publié le , modifié le

Le sélectionneur de l'Equipe de France de Basket-ball Vincent Collet s'est prononcé vendredi en faveur de son meneur Tony Parker comme futur porte-drapeau de la délégation française aux Jeux Olympiques de Rio, aux dépens du judoka Teddy Riner.

Interrogé par rapport au choix du sportif qui représentera la délégation française lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Rio le vendredi 5 août, Vincent Collet a clairement exprimé son désir de voir Tony Parker être désigné comme porte-drapeau. "Forcément que je suis pour Tony, je suis basketteur", a déclaré Collet lors d'un point presse des Bleus en stage de préparation à Pau. "J'ai un immense respect pour Teddy Riner qui est un champion incroyable, déjà champion olympique mais Teddy Riner est jeune, je pense qu'il sera encore là probablement en 2020. En ce qui concerne Tony, on sait que non."

Pour appuyer son choix, l'ancien entraîneur de Strasbourg a rappelé que "le basket n'a jamais eu de porte-drapeau et clairement, c'est une occasion unique". "Sur l'ensemble de sa carrière, Tony a aussi porté haut les couleurs de la France, il a été le premier à être champion NBA et son engagement permanent pour le maillot bleu sont des facteurs qui plaident (en sa faveur). Après on sait que c'est un arbitrage difficile puisque ce sont tous les deux de très grands champions", a-t-il ajouté.

Hormis Riner et Parker, sept autres sportifs sont candidats pour être le porte-drapeau de la France à Rio: les footballeuses Wendie Renard et Laura Georges, le perchiste Renaud Lavillenie, la lanceuse de disque Mélina Robert-Michon, la basketteuse Céline Dumerc et les escrimeurs Cécilia Berder et Gauthier Grumier. Le nom du porte-drapeau de la France, qui sera désigné pour la première fois par 52 sportifs participant aux JO, sera révélé le 24 juillet après l'arrivée du Tour de France sur les Champs-Élysées.

AFP