JO 2006: les échantillons analysés

Publié le , modifié le

Le Comité international olympique (CIO) procède à de nouvelles analyses des échantillons prélevés lors des contrôles antidopage aux Jeux olympiques de Turin, en 2006, leur période de conservation arrivant à terme l'an prochain, a déclaré ce mardi un responsable. Le CIO s'appuie sur les nouvelles méthodes d'analyse de substances connues à l'époque et sur sa connaissance élargie des produits dopants pour confondre des athlètes qui n'auraient pas été pris lors de ces Jeux d'hiver.

Les analyses effectuées n'ont pas de lien avec les informations rapportées par la télévision allemande, selon lesquelles deux laboratoires auraient identifié des centaines d'échantillons positifs grâce à des procédés plus modernes, a dit ce même responsable. "Nous ré-analysons les échantillons des Jeux de Turin, comme prévu. Ça n'a rien à voir avec ces informations", a-t-il dit.

AFP