Jimmy Vicaut, le dernier relayeur

Jimmy Vicaut, le dernier relayeur

Publié le , modifié le

Dans le relais 4x100m, l’ultime maillon de la chaine est décisif. C’est lui qui conclut la course et il ne pense qu’à une chose lorsqu’on lui transmet le témoin : foncer jusqu’à la ligne pour "casser" en premier.

Avec Christophe Lemaitre, Jimmy Vicaut est l’autre point fort de l’équipe de France de sprint. Le champion d’Europe juniors, finaliste du dernier Mondial, possède une pointe de vitesse très intéressante. Il avait largement contribué à la médaille d’argent du relais à Daegu en effectuant une superbe dernière ligne droite.

"Dégoûté" après son élimination sur 100 m

Natif de Bondy, le jeune homme de 20 ans suit les traces de Christophe Lemaitre même s’il reste encore dans l’ombre de son illustre aîné. Eliminé dimanche en demi-finales du 100m, en terminant sixième de sa course en 10"16, Vicaut s’était dit « dégoûté ». Il ne pouvait pourtant pas grand-chose face aux ténors de la discipline, le Jamaïcain Asafa Powell ou l’Américain Justin Gatlin.

Il espère se rattraper avec ses potes de l’équipe de France, Lemaitre mais aussi Pierre-Alexis Pessonneaux et Ronald Pognon. Le relais tricolore, vice-champion du monde 2011 et récent bronzé européen, sait qu’il doit compenser un relatif manque de vitesse par des passages de témoin efficaces. Le prix d’un éventuel podium passera par là.

Grégory Jouin @GregoryJouin