Michel Bourez
Michel Bourez. | DPPI

Jeux Olympiques 2020 : le surfeur français Michel Bourez est qualifié

Publié le , modifié le

Le Français Michel Bourez a décroché sa qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 dans la nuit de mercredi à jeudi lors du PipeMasters à Hawai, la dernière manche du circuit mondial. Le Polynésien est le troisième Tricolore à glaner son ticket pour la première historique du surf aux JO.

Et de trois. Après Jérémy Florès et Johanne Defay, c'est au tour de Michel Bourez de se qualifier pour la première historique du surf à Tokyo 2020. Le Français d'origine polynésienne a remporté son billet pour le Japon lors de la dernière manche du circuit mondial de la World Surf League, à Hawai. "Je n'aurais jamais pensé faire des Jeux Olympiques dans ma vie".

à voir aussi Les Bleus de la vague sortent la tête de l'eau Vidéo 04:47 Les Bleus de la vague sortent la tête de l'eau

Durant cette dernière manche, Bourez ne prêtait pas attention à la bataille au sommet du classement pour le titre mondial, mais à ses espoirs olympiques. "La qualification pour les Jeux a même pris le dessus sur la course au titre mondial. Etre aux Jeux, c'est hallucinant." Il devra, comme les autres athlètes, valider sa qualification en participant aux championnats du monde de l'International Surfing Association (ISA) en mai 2020.

Comme dit le dicton : "le malheur des uns fait le bonheur des autres". Car un second Français a vécu lui une journée horrible à Hawai. Joan Duru bataillait pour rester dans l'élite mondial, mais aussi arracher la qualification aux Jeux japonais. Mais le Landais s'est incliné au troisième tour face à la légende Kelly Slater. Par conséquence, Joan Duru est rétrogradé en seconde division mais voit aussi sa chance olympique s'envoler.

Le champion en titre aussi qualifié

Michel Bourez s'est lui qualifié au quatrième tour de cette manche hawaienne. Il finit donc deuxième meilleur français, derrière le Réunionnais Jérémy Florès. "On va bien fêter la qualification avec Jérémy à Tahiti quand on sera à la maison", s'est amusé Bourez, vainqueur de trois manches dans sa carrière. Le surfeur de 33 ans, sur le CT depuis 2009, portera les couleurs françaises à Tokyo. Par ailleurs, cette dernière étape du circuit a permis de connaitre trois autres qualifiés pour les Jeux Olympiques de Tokyo. Le champion du monde 2014 et 2018 Gabriel Medina, en bonne posture pour décrocher un troisième sacre, a aussi validé sa participation.