Jeux Olympiques 2020 - Basket-ball : Les États-Unis en reconquête

Publié le , modifié le

Auteur·e : Kevin Jerault
Donovan Mitchell 2019 Chine

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Vingt-huit ans après la vague “Dream team” à Barcelone, le monde du basket attend une équipe américaine revancharde suite à la débâcle du mondial chinois. Et cette fois, les stars de la NBA seront là. Les Jeux de Tokyo marquent aussi l’arrivée d’une nouvelle discipline, plus spectaculaire, plus moderne aussi : le 3x3, où la France pourrait s’illustrer.

Contexte  

Le basket et les Jeux Olympiques sont étroitement liés aux États-Unis évidemment, et encore plus depuis la déferlante provoquée par la Dream team lors des JO 1992 à Barcelone. La balle orange a fait sa première apparition aux JO de 1936, à Berlin. Les Américains n’ont laissé échapper que quatre titres en dix-neuf éditions. Chez les femmes, le basket est arrivé plus tardivement (Montréal, 1976) mais le bilan est tout aussi flatteur pour les États-Unis : 8 titres en 11 éditions dont une série en cours de six succès consécutifs.

L’exploit est possible : l’Argentine de Manu Ginobili l’a prouvé en 2004 en battant la Team USA de Tim Duncan, Allen Iverson et LeBron James en demi-finale des JO d’Athènes.
L’an dernier, l’équipe de France de Rudy Gobert et Evan Fournier aussi, en venant à bout des Américains en quarts de finale de la Coupe du monde. Kemba Walker, Jayson Tatum et Donovan Mitchell notamment formaient ce que beaucoup considérait comme une équipe C voire D des États-Unis. De fait, Gregg Popovich, le sélectionneur US devrait compter sur un tout autre groupe à Tokyo. Mais le monde sait que les États-Unis peuvent tomber. L’Espagne, proche de l’exploit lors de la finale de 2008 à Pékin, ou la Serbie, de Nikola Jokic, seront de sérieux candidats au titre.

Curry, objectif Tokyo

La star à suivre : Stephen Curry 

Après la défaite des USA contre la France en quarts de finale de la Coupe du monde, de nombreuses stars américaines ont exprimé leur désir de participer aux JO de Tokyo. Stephen Curry en tête, lui qui n’a jamais participé à la fête. Deux fois champion du monde avec Team USA, la star des Warriors veut étoffer son palmarès. "C'est le plan, c'est sûr, confiait-il à ESPN, le 18 septembre dernier. Vous touchez du bois pour éviter une blessure ou quelque chose qui pourrait interférer. Mais je veux y aller.”

Pas de bol, Curry n’a pas évité la blessure en se fracturant la main le 31 octobre dernier. “C’est un petit contretemps, admettait son père Dell, ancien joueur de Charlotte notamment. Mais je pense que c’est un but qu’il peut atteindre à travers sa rééducation”.

Quoi de neuf ? Le basket 3x3

Pas de mi-temps, pas de quart-temps, pas d’arrêts de jeu mais de la musique et des danseurs pour assurer le spectacle autour. Les JO veulent faire leur révolution, et ça passera peut-être par le basket 3x3, l’une des nouvelles disciplines intégrées à Tokyo en 2020. 

Chaque rencontre dure 10 minutes maximum et les joueurs ont 12 secondes pour effectuer un tir. Surtout, la balle revient à l’attaque après un panier marqué. “C’est une épreuve mondiale, urbaine, c’est un véritable spectacle”, promet le Serbe Dušan Bulut, double champion du monde et n°1 mondial de la discipline.

Le résumé de la finale du Mondial hommes 2019 de basket 3x3

Qu'attendre des Bleu(e)s ? 

Des médailles dans les quatre épreuves au programme. Avec une nouvelle génération chez les femmes comme chez les hommes, les Bleu(e)s ont le potentiel pour viser le podium en basket à cinq.

“La médaille d’or pour les JO de Tokyo ? C’est l’objectif”, affirmait Rudy Gobert chez nos confrères de RMC Sport, le 15 septembre dernier. En basket 3x3, l’équipe de France féminine a pris la 3e place de la dernière Coupe du monde, organisée à Amsterdam en 2019. Les hommes n’ont, eux, plus connu de podium international depuis leur 3e place à Nantes lors de la Coupe du monde en 2017.

Le calendrier

Basket 3x3 : du 25 au 29 juillet (finales femmes et hommes le 29)
Basket-ball à cinq : du 26 juillet au 9 août (finale femmes le 8 août, finale hommes le 9 août)

Kevin Jerault