Kirani James
Kirani James | ERIC FEFERBERG / AFP

James en or sur 400m

Publié le , modifié le

Le Grenadin Kirani James a remporté la médaille d'or sur 400m en 43'94 (meilleure performance mondiale de l'année). Déjà champion du monde, le jeune prodige a devancé le Dominicain Luguelin Santos et le Trinidadien Lalonde Gordon dans une course privée d'Américains pour la première fois depuis 1980.

Kerani James n'a pas seulement remporté la médaille d'or du 400m. Le Grenadin possède en effet l'une de ces foulées célestes, à l'instar de celles de Rudisha sur 800m, qui marquent les esprits. Ainsi, quand le jeune athlète de 19 ans a commencé à accélérer après le virage, il flottait un parfum d'inéluctable. Le Dominicain Luguelin Santos (19 ans), en 44"46 et le Trinidadien Lalonde Gordon (23), en 44"52 avaient beau s'arracher, ils ne pouvaient rien contre la facilité déconcertante de "King Kerani".

Déjà champion du monde à Daegu, le Caraïbéen s'impose comme la nouvelle valeur étalon du tour de piste, exceptionnellement déserté par les coureurs US. "C'est un sentiment planant (d'être le plus jeune champion olympique  du 400 m), je suis très fier de moi, très fier pour mon pays. Je suis heureux  de représenter mon pays. Les mots ne peuvent pas exprimer ce que je ressens. Il  doit y avoir la fête dans les rues", a dit le jeune champion. 

"Merci à lui de m'avoir payé des pointes"

Pour la première fois depuis 1980, année du boycott des Etats-Unis aux JO de Moscou, aucune finale olympique de 400 m ne s'était déroulée sans Américains. Ces derniers, qui restaient sur deux triplés en 2004 et 2008, ne peuvent donc que constater l'émergence de la nouvelle vague venue des Caraïbes. Et parmi elles, la perle Kirani James. "Comme vous le savez, mon pays n'est pas un  grand pays d'athlétisme. Mon entraîneur a repéré mon talent et a décidé de  m'aider. C'était un long chemin, il m'a inspiré. Merci à lui de m'avoir payé  des pointes (chaussures). Il m'a aidé tout au long du chemin", a dit l'intéressé.

Ce 400 m consacre une nouvelle génération de coureurs puisque les deux  premiers n'ont que 19 ans et le troisième, 23. Les frères belges Kevin et Jonathan Borlée ont terminé 5e et 6e, quasiment  dans le même temps (44.81 pour Kevin, 44.83 pour Jonathan), juste derrière le  Bahaméen Chris Brown, le coureur le plus âgé de la course (33 ans) et 4e en  44.79. Premier athlète paralympique à participer à des JO avec les valides, le  Sud-Africain Oscar Pistorius avait été éliminé en demi-finales du 400 m.

La finale du 400m :

Julien Lamotte