Florent Manaudou
Les nageurs français Frédérick Bousquet et Florent Manaudou lors des championnats de France à Montpellier | AFP - PASCAL GUYOT

A J-100, le point sur les athlètes français qualifiés pour Rio

Publié le , modifié le

A 100 jours de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques (5-21 août), la sélection tricolore pour Rio se dévoile un peu plus. Des dizaines d’athlètes ont déjà leur billet nominatif. Le point sur ces Français qui seront à Rio.

A 100 jours des JO, 240 quotas ont été distribués, c’est 65 de plus qu’il y a 100 jours. Sur ces 240, 90 sont nominatifs. Les championnats de France de natation, le cyclisme-sur-piste ont notamment dévoilé leur sélection officielle. Ces quatre-vingt-dix là ont de grandes chances d’aller au Brésil "sous réserve de la validation par la commission de sélections olympiques (CCSO) du CNOSF qui aura lieu fin avril", précise André-Pierre Goubert, directeur adjoint de la Délégation sport et haut-niveau du CNOSF.

Boxe

Trois Français se sont ajoutés à la liste des boxeurs qui participeront aux JO. Il s'agit de Christian M'Billi Assomo (-75 kg), Sofiane Oumiha (-60 kg) et Paul Omba Biongolo (-91 kg). Tous ont atteint la finale du TQO qui avait lieu en Turquie mi-avril. Ils rejoignent Kedhafi Djelkhir, Mathieu Bauderlique et Tony Yoka, qui avaient déjà leur ticket. Le premier en devenant champion du monde APB AIBA des poids coqs (56kg) a obtenu son quota nominatif. Le deuxième en -81kg était finaliste APB en juillet dernier. Son combat terminé sur un match nul technique face au Bulgare Spas Genov a débouché sur le 4 août dernier sur l’octroi, après commission de l’APB, du quota nominatif pour le Tricolore. Enfin, Tony Yoka, champion du monde des poids lourds (+91kg) en octobre dernier a validé brillamment son billet pour Rio. 

Vidéo : portrait de Tony Yoka

Canoë-Kayak

Les championnats de France de canoë-kayak ont livré leur verdict à Pau le week-end dernier. On connaît désormais les cinq athlètes qui ont été officiellement sélectionnés pour Rio. Sébastien Combot, chez les hommes, et Marie-Zélia Lafont, chez les dames, seront nos représentants en kayak. A noter que la seconde a battu Emilie Fer, championne olympique en titre. En canoë monoplace, Denis Gargaud devrait disputer ses premiers JO. Enfin, le duo Gauthier Klauss et Matthieu Péché (canoë biplace) complètent la liste.

C’était une sélection attendue. Après des mondiaux à Londres décevants en termes de résultats, la fédération française de cyclisme a dévoilé le 4 avril dernier sa liste pour Rio. Chez les garçons, c’est le trio Grégory Baugé, François Pervis et Michaël D’Almeida qui sera aligné en vitesse par équipe. Kévin Sireau, champion du monde 2015 et vice-champion olympique 2012 est remplaçant et sauf blessure d’un des trois titulaires ne participera pas aux JO. Chez les filles, Virginie Cueff et Sandie Clair ont eu leur billet. En endurance, ce sont Thomas Boudat, chez les hommes, et Laurie Berthon, chez les femmes, qui ont été choisis.

Lire aussi : la sélection française de la piste pour Rio

Escrime

Après le zéro pointé à Londres, l’escrime française repart en conquête à Rio. Ils sont trois à avoir leur billet pour le Brésil : Astrid Guyart (fleuret), Vincent Anstett (sabre) et Ysaora Thibus (fleuret).

Lire aussi : L'escrime tricolore tourne la page de Londres 2012

 

 

​Gymnastique

Comme on le savait depuis maintenant un peu plus de trois mois, c’est, Kséniya Moustafaeva qui a terminé 12e au Mondial à Stuttgart en septembre 2015 a obtenu son ticket nominatif pour Rio en Gymnastique Rythmique. Les équipes de France masculine et féminine ont décroché leur qualification pour Rio. Les filles ont fini en quatrième position du TQO ce dimanche qui avait lieu dans la ville qui accueillera les JO. Elles ont imité les garçons qui avaient obtenu leur billet la veille en terminant quatrièmes également.

La gymnaste tricolore Kséniya Moustafaeva a déjà sa qualification pour les JO de Rio en poche
La gymnaste tricolore Kséniya Moustafaeva a déjà sa qualification pour les JO de Rio en poche

Haltérophilie

Déjà vice-championne d'Europe en 2014, Gaëlle Nayo Ketchanke, a obtenu une nouvelle médaille d'argent aux "Europe" organisé en à Forde en Norvège. Cette deuxième deuxième place lui permet de se qualifier pour Rio.

Judo

En judo, on ne connaîtra la liste définitive et officielle des qualifiés pour Rio que le 31 mai prochain, mais les têtes d'affiche tricolores que sont Teddy Riner, Audrey Tcheuméo, Walide Khyar, Automne Pavia et Gévrise Emane, tous sacrés champions d'Europe la semaine dernière à Kazan (Russie) seront évidemment présents. Même que Teddy Riner se verrait bien porte-drapeau de la délégation française à Rio.

Lutte

Il ne sont que deux lutteurs tricolores qualifié pour les JO actuellement. Il s'agit de Zelimkhan Khadjiev, 21 ans, champion du monde juniors 2014. Il s'est qualifié pour ses premiers Jeux grâce à sa cinquième place aux championnats du monde de Las Vegas aux Etats-Unis en septembre dernier. Il sera accompagné par Cynthia Vescan (-75kg) qui a remporté ce week-end le tournoi de qualification olympique à Oulan Bator (Mongolie)

Natation

C’est pour l’instant le plus gros bataillon d’athlètes pour Rio. Ils sont 28. Les minimas de très haut niveau fixés à Montpellier ont fait couler beaucoup d’encre. La FFN a mis de l’eau dans son vin en repêchant ceux qui n’avaient pas pu satisfaire ces chronos. En plus de Florent Manaudou, Coralie Balmy, Charlotte Bonnet, Camille Lacourt, Clément Mignon et Jérémy Stravius en individuel et de Yannick Agnel, Lorys Bourelly, Medhy Mettela et Jordan Pothain sur les relais, ils sont 18 à monter dans l’avion pour Rio. Ces 28-là s’ajoutent à Aurélie Müller et Marc-Antoine Olivier détenteurs de billets en natation en eau libre.

 

 

Pentathlon

En pentathlon moderne, les championnats d’Europe qui ont eu lieu à Bath en août dernier ont permis à Valentin Prades et Valentin Belaud chez les hommes et Elodie Clouvel chez les femmes ont décroché leur ticket pour Rio.

 

 

Tennis de table

En Suède, au TQO de Halmstad, le Français Emmanuel Lebesson s'est qualifié pour les JO en remportant la finale dimanche 17 avril. Il est pour l'instant le seul tricolore à s'envoler pour Rio.

Lire aussi : Lebesson qualifié pour Rio

​Tir

En tir, ils sont 10 à avoir leur ticket pour Rio : Jérémy Monier (carabine à 10m), Mathilde Lamolle (pistolet à 25m), Stéphanie Tirode (pistolet à 25m), Jean Quiquampoix (pistolet à 25m vitesse), Céline Goberville (pistolet à 10m), Anthony Terras (skeet), Eric Delaunay (skeet), Cyril Graff (carabine couché), Laurence Brize (carabine 3P), Valérian Sauveplane (Carabine 3P), Alexis Raynaud (Carabine 3P).

Trampoline

Morgan Demiro avait été le premier à obtenir son ticket pour Rio grâce à sa 8e place de la demi-finale du trampoline individuel lors des Mondiaux de trampoline tumbling qui s'étaient tenus à Odense (Danemark) en novembre dernier. Il a depuis été rejoint par sa compatriote Marine Jurbert repêchée, en position de dernière qualifiée, par le Comité international olympique. Si elle avait raté sa qualification lors du TQO la semaine dernière, ce repêchage offre une première historique pour la France puisqu'elle sera la première femme tricolore à se qualifier pour les JO.

Voile

En voile, on comptera cinq couples : Camille Lecointre et Hélène Defrance (470 féminin), Sofian Bouvet et Jérémie Myon (470 masculin), Sarah Steyaert et Aude Compan (49ers FX féminin), Julien D’Ortoli et Noé Delpech (49ers masculin), Billy Besson et Marie Riou (Nacra 17). Jonathan Lobert (Finn masculin), Jean-Baptiste Bernaz (Laser), Mathilde De Kerangat (Laser radial), Charline Picon (RS :X féminin) et Pierre Le Coq (RS :X masculin) complètent la sélection.

Enfin on connaît déjà certains sports collectifs qui défendront les chances tricolores au Brésil. Les filles du football ont validé leur place au Brésil, quatre ans après Londres, avec leur qualification pour les quarts de finale lors du dernier Mondial (juin 2015). Les handballeurs français, eux, défendront leurs deux titres (Pékin 2008 et Londres 2012) grâce à leur titre de champion de monde obtenu au Qatar en février 2015. Nouveau sport aux JO, le rugby à VII comptera la sélection masculine et féminine française à Rio. Les Bleues, championnes d’Europe, ont validé leur billet. Leurs homologues masculins les ont imités. Derniers en date, les poloïstes tricolores qui ont mis fin à une disette de 24 ans. Depuis Barcelone 1992, le water-polo tricolore n’avait plus mis un pied dans un bassin tricolore. Cela sera le cas à Rio

Benoit Jourdain @BenJourd1