Hasan Arat Istanbul 2020
Hasan Arat croit aux chances d'Istanbul lors du vote prévu samedi. | JUAN MABROMATA / AFP

Istanbul veut "écrire l'histoire"

Publié le , modifié le

Istanbul a bien "l'intention d'écrire l'histoire" samedi en obtenant l'organisation des Jeux Olympiques d'été de 2020, a insisté vendredi son comité de candidature, même si les pronostics la donnent moins bien placée que Tokyo et Madrid.

Hasan Arat, le président du comité de candidature, est convaincu que samedi sera "le jour le plus important de la République de Turquie". "Quand vous verrez notre présentation, vous comprendrez ce qui s'est passé", a estimé l'ancien joueur de basket-ball, qui refuse de voir la métropole turque en bonne dernière de la compétition. Avec Istanbul, "ce seront les premiers Jeux en Turquie, dans une toute nouvelle culture dans une toute nouvelle partie du monde pour le mouvement olympique, les premiers Jeux sur deux continents, les premiers Jeux dans une région du monde à majorité musulmane, et dans un pays dont plus de la moitié de la population a moins de 25 ans", a-t-il fait valoir.

"Demain, nous avons l'intention d'écrire l'histoire", a avancé l'homme d'affaires. Après quatre essais infructueux, "nous sommes prêts à faire de notre rêve olympique vieux de 20 ans une réalité", a-t-il ajouté. Selon Hasan Arat, la métropole turque, qui est "depuis des millénaires le carrefour où se rencontrent les civilisations", a beaucoup de choses à apporter au mouvement olympique comme les Jeux Olympiques ont beaucoup à lui apporter.

AFP