Israël appelle à une minute de silence

Israël appelle à une minute de silence

Publié le , modifié le

Le vice-ministre des Affaires étrangères israélien, Danny Ayalon, a demandé au Comité international olympique (CIO) d'instaurer un moment de silence lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux de Londres, en souvenir des membres de la délégation israélienne assassinés à Munich en 1972.

Munich, 5 septembre 1972. Onze membres de la délégation olympique israëlienne, un policier allemand et cinq membres du groupe armé palestinien "Septembre noir" étaient tués lors d'une prise d'otage au sein même du village olympique. À l'occasion du 40e anniversaire de ce massacre, Israël a requis une minute de silence auprès CIO afin de commémorer ses athlétes disparus.

"Le vice-ministre des Affaires étrangères Danny Ayalon s'est officiellement  adressé au CIO pour lui demander dans une lettre que les JO de Londres 2012  s'ouvrent par une minute de silence commémorant (ndlr : la mort) des membres de la  délégation olympique israélienne assassinés aux Jeux de Munich en 1972", a fait savoir mardi Jérusalem au travers d'un communiqué. Objectif : faire plier le Comité international olympique, lui qui a toujours refusé de rendre hommage aux victimes lors des précédentes éditions.