Le relais de la flamme olympique
La flamme olympique poursuit son aventure jusqu'aux Jeux de Sotchi | AFP - SOCHI 2014 ORGANIZING COMMITTEE

Il s'éteint après avoir porté la flamme

Publié le , modifié le

Un ancien entraîneur russe de lutte gréco-romaine, Vadim Gorbenko, 73 ans, est décédé après avoir participé au relais de la flamme olympique à Kourgan pour les Jeux Olympiques d'hiver-2014 à Sotchi. Citoyen d'honneur de la région de Kourgan, Vadim Gorbenko a eu une crise cardiaque dimanche après avoir couru un tronçon du relais.

Le sportif a été hospitalisé d'urgence, mais les médecins n'ont pas pu le  sauver, selon la même source. Gorbenko "s'est consacré entièrement au sport", a souligné l'administration  de la ville de Kourgan dans un communiqué.

C'est une nouvelle histoire qui émaille le parcours de la flamme olympique vers Sotchi. Un des membres de l'équipe russe de bobsleigh qui avait participé aux JO de  Turin en 2006, Piotr Makartchouk, a vu son uniforme prendre feu brièvement fin  novembre alors qu'il portait la torche olympique à Abakan, en Sibérie. Toujours en novembre, une torche a explosé dans les mains d'une jeune  femme, qui a reçu des blessures légères. A plusieurs reprises, la flamme s'est éteinte et a dû être rallumée, ce qui  a déclenché des commentaires ironiques sur l'internet, ce flambeau en  aluminium, alimenté par une cartouche de gaz, ayant été conçu et fabriqué à  grands frais par une usine construisant également des missiles.